france.tv

Transats inclinés : alerte sur leur dangerosité

2 min de lecture
Publié le 26.10.2020 à 16h23 
(mis à jour le 27.10.2020 à 11h35)

Un transat incliné accusé d’être dangereux aux USA continue d’être vendu sur Le Bon Coin et Vinted, alerte l'association 60 Millions de Consommateurs. 92 enfants seraient décédés aux États-Unis.

Le transat « Lounger rocking seat » de la marque Graco, objet hybride entre couffin, balancelle et transat, peut présenter un risque d'étouffement pour les nouveau-nés. Depuis le 29 janvier 2020, il fait l’objet d’une mesure de rappel aux USA. Aucun rappel n’a été fait en France. Le transat continue d'être vendu sur les plateformes comme Le Bon Coin ou Vinted.

Graco

Transat "Lounger rocking seat" de Graco

Le transat "Rock'n Play" de Fisher Price, un modèle en forme de hamac, a également été retiré du marché et fait l'objet d'un rappel auprès des consommateurs, aux USA et en France, pour les mêmes risques de suffocation. 

FISHER PRICE

Transat "Rock'n Play", Fisher Price

Au moins 92 enfants décédés aux États-Unis

En cause sur ces modèles : le risque que l’enfant ne s’étouffe en se retournant sur le côté ou sur le ventre, ou que sa tête ne se trouve trop inclinée vers l’avant, bloquant ses voies respiratoires. Ce matériel aurait provoqué le décès d’au moins 92 enfants, selon la Commission américaine pour la sécurité des produits de consommation (CSPC) et l’organisation américaine de défense des consommateurs Consumer Report.

Le danger a également été démontré scientifiquement par Erin Mannen, experte en biomécanique du bébé, et son équipe à l’Université des sciences médicales d’Arkansas. Dans son étude de 2019, elle compare la position et les mouvements du bébé à diverses inclinaisons. Sa conclusion est sans équivoque : le risque que l’enfant, installé en position demi-assise, se retourne et s’asphyxie est particulièrement élevé dès lors que l’inclinaison dépasse un angle de 10°.

Face à la mobilisation outre-Atlantique, l'association 60 Millions de Consommateurs s'interroge : pourquoi aucun rappel n’a été organisé en France pour le « lounger rocking seat » de Graco ? L'association n'a, pour l'heure, pas obtenu de réponse, ni du côté de l'entreprise Graco, ni des autorités de contrôle.

La rédaction de La Maison des Maternelles