france.tv
Parole d'expert

Tout savoir sur les bébés nageurs

2 min de lecture
Publié le 02.12.2020 à 11h02 
(mis à jour le 02.12.2020 à 11h51)

Arnault Pfersodrff, pédiatre, nous explique les bienfaits des bébés nageurs et les règles à respecter pour emmener son nourrisson en toute sécurité à la piscine.

« Ce qui est extraordinaire avec les bébés nageurs c’est que l’on va pouvoir faire travailler dans le monde aquatique tous les sens d’un bébé. Le toucher, l’orientation, la vision, l’audition… Mais aussi des sens auxquels on ne pense pas comme le principe de l’équilibre. Le milieu aquatique va en effet développer l’équilibre de l’enfant ainsi que la proprioception, c’est-à-dire le placement de l’enfant par rapport à son environnement. Ce sont des sens essentiels. »

Qui dit bébé nageur ne dit pas bébé qui nage. Si vous emmenez votre nourrisson à la piscine ce n’est pas pour qu’il apprenne la brasse ou le dos crawlé, mais bien pour qu’il se familiarise avec le milieu aquatique comme le rappelle l’expert :

« L’enfant va prendre confiance ce qui peut ensuite nous faire espérer de le faire batifoler dans l’eau un peu plus tôt, mais pour apprendre à nager il faut attendre la coordination des mouvements et cela arrive vers 5, 6 ans à peu près. »

À quel âge ?

« Pour un bébé né à terme, on peut commencer à partir de l’âge de 4 mois. Parce qu’il faut qu’il soit à jour avec ses vaccins et il ne faut pas qu’il y ait de risque d’hypoglycémie. Le bébé doit également être en bonne santé et ne pas présenter de pathologie à ce moment-là : otite, eczéma… »

Le déroulé

« J’invite tous les parents à le faire avec leur enfant car c’est fabuleux. C’est un moment de partage, important pour le développement de l’enfant. Et c’est un moment durant lequel on va faire confiance à son enfant et du coup, l’enfant prend confiance. Lors de la première séance, souvent on prend connaissance du groupe, de l’enseignant, du moniteur qui est là et l’enfant prend confiance dans les bras des parents. Ensuite on l’asperge un peu et c’est plus tard, à la deuxième ou troisième séance qu’on va commencer à le lâcher en immersion et qu’il va commencer à faire fonctionner son fameux réflexe d’apnée. »

Faire attention

Il se peut que votre enfant n’apprécie pas les bébés nageurs. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce désamour, comme l’explique Arnault Pfersdorff  :

  • Trop de bruits.
  • Trop de stimulations.
  • Trop faim : c’est mieux d’aller à la piscine dans l’heure qui suit un repas.
  • Trop froid : on surveille ses lèvres, ses mains et s’il commence à grelotter on le sort et on le met dans une serviette bien sèche.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo