france.tv
Parole d'expert

Tout savoir sur les antibiotiques

Publié le 12.03.2020 à 11h33 
(mis à jour le 12.03.2020 à 17h02)

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ! » tout le monde connaît ce slogan. Mais en quoi consistent ces médicaments ? Contre quels types de maladies protègent-ils et surtout, comment les administrer ? 

Le dcoteur Arnault Pfersdorff, notre pédiatre, nous informe sur la nature et les effets des antibiotiques. 

Les antibiotiques, une définition 

Ce sont des médicaments qui sont administrés toujours sur prescription du médecin, pour lutter contre les infections, comme les otites, les infections pulmonaires, urinaires, par exemple. Il y a plusieurs familles d’antibiotiques et chacun va avoir une action sur certaines bactéries. Ils détruisent les bactéries en inhibant une partie de leur métabolisme. Ils n’ont aucune action sur les virus et les champignons. 

Petit rappel : 

  • Une bactérie est autonome, elle se multiplie à partir d’elle-même. Parmi elles, on peut citer les célèbres staphylocoque et streptocoque. Certaines bactéries sont utiles à l’homme, comme le microbiote intestinal, il faut les préserver. 
Une bactérie
  • Un virus pénètre dans les cellules du corps dont il a besoin pour se multiplier. Exemple : rougeole, rubéole, grippe. 
Un virus

Les résistances des bactéries

À cause d’une trop large utilisation des antibiotiques, les populations bactériennes deviennent plus résistantes, c’est un phénomène de sélection naturelle qui se produit. Seules les plus résistantes survivent et se reproduisent. Les bactéries fabriquent des enzymes qui détruisent les antibiotiques. C’est aussi dû au fait que la moitié des antibiotiques dans le monde sont destinés aux animaux, on en consomme donc via la chaîne alimentaire.

Comment limite-t-on ce phénomène ? 

Pour Arnault Pfersdorff cela passe par une meilleure prescription de la part des médecin, et un bon suivi des traitements de la part des patients : 

« Aujourd’hui il y a une meilleure prescription des médecins, mieux ciblée selon les maladies. On n’en donne pas toujours pour une angine ou pour une otite et très rarement pour une pharyngite par exemple. Une fois que c’est prescrit, les patients doivent bien respecter la durée. Il faut aller jusqu’au bout de la prescription. De plus la recherche avance et on recherche de nouveaux antibiotiques. »

Comment donner un antibiotique à un enfant ? 

En général pour les petits, les antibiotiques sont sous forme de sirop (en poudre que l’on dilue). Cela leur donne une meilleure acceptabilité. On les utilise avec une pipette graduée. Il est très important de respecter la posologie et de jeter la boîte à la fin du traitement. 

On explique à l’enfant ce que l’on fait et on le donne en deux ou trois prises. Le mieux est de donner le médicament une heure et demie avant le repas ou juste avant de manger, car le médicament est mieux absorbé dans un estomac vide. Il est rare que l’enfant refuse de le prendre car les sirops ont bon goût en général, mais si cela arrive il faut agir avec patience, obtenir son adhésion en lui expliquant et ne pas forcer. Si l’enfant vomit, on réessaie une fois, et si cela récidive, il vaut mieux appeler le médecin car il s’agit peut-être d’une réaction allergique. 

Quels peuvent-être les effets secondaires ? 

Il peut parfois y avoir des réactions allergiques, surtout aux pénicillines. Cela peut se manifester par des démangeaisons et de l’urticaire. On peut remarquer aussi un effet sur la digestion, avec des nausées, diarrhées ou maux de ventre. Enfin il peut y avoir une action sur les dents, chez les enfants avant 8 ans, comme un mauvais développement dentaire ou un phénomène de dents jaunes. 

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo