france.tv

Tout savoir sur le pied bot chez bébé

2 min de lecture
Publié le 01.06.2021 à 12h06 
(mis à jour le 01.06.2021 à 16h02)

Comment le détecter ? Est-ce héréditaire ? Le docteur Ana Presedo, chirurgienne orthopédiste à l’hôpital Robert Debré, revient pour LMDM sur les informations qu’il faut connaître sur les pieds bots chez les nourrisson.

C’est quoi un pied bot ?

« C’est une malformation congénitale du pied présent à la naissance. Le vrai nom c’est "pied bot varus équin". Ce sont les termes "varus" et "équin" qui vont définir le sens et la déviation du pied.

  • Bot veut dire déformation.
  • Varus signifie que le pied est tourné en dedans.
  • Équin signifie que le pied est orienté vers le bas, comme quand on se met sur la pointe des pieds.

Cette malformation peut toucher un seul pied (cela représente 50% des cas) ou les deux pieds (cela représente l’autre moitié des cas). »

pied bot

Comment le détecter ?

« On peut le voir à l’échographie à partir de la douzième semaine de grossesse. Mais c’est le plus souvent détecté lors de l’échographie du deuxième trimestre (vers 20 semaines de grossesse). Parfois, il arrive qu’on ne le repère pas à cause de la position du fœtus, mais c’est assez rare. »

D’où vient-il ?

« C’est multifactoriel. On sait qu’il y a une composante génétique puisque l’incidence est plus élevée dans une famille où il y a un pied bot que dans la population générale. Mais on ne connaît pas le mode de transmission. Si un des parents ou des grands-parents a un pied bot, il y a plus de risque que l’enfant ait un pied bot mais on ne peut pas prédire le risque ou donner un pourcentage. »

La rédaction de La Maison des Maternelles