france.tv

Tout comprendre sur le sommeil de bébé

5 min de lecture
Publié le 05.04.2019 à 17h08 
(mis à jour le 25.09.2019 à 09h31)

Aider son bébé à s'endormir... un défi pour beaucoup de parents ! Mais comment fonctionnent les cycles de sommeil de votre enfant ? Un spécialiste nous éclaire.

Le sommeil pour se construire

Comme le rappelle Pascale Ogrizek, médecin du sommeil au Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu, « le sommeil est essentiel à la vie car on ne peut pas vivre sans dormir ». Chez l’enfant, il va avoir un rôle important dans sa maturation cérébrale parce que c’est pendant la nuit que l’on sécrète l’hormone de croissance et que des nouvelles connexions neuronales se font.

Très jeune, les bébés ne font pas leur nuit. Rares sont les nourrissons, qui, sortis de la maternité, réussissent à dormir, sans interruption ni besoin de boire, durant 6 ou 7 heures. Cependant il ne faut pas paniquer si un bébé ne trouve pas le sommeil, précise la spécialiste :

« Un petit enfant qui dort mal, s’il est en bonne santé, n’est pratiquement jamais en dette de sommeil. Les enfants arrivent toujours à rattraper le sommeil qui leur manque en s’endormant dans la poussette, dans la voiture, même parfois en jouant, on les retrouve endormis dans leur parc ou sur leur assiette. Pour eux, ce n’est pas vraiment un problème. »

La structure et la durée du sommeil vont se modifier dans les premières années de la vie de l’enfant. À la naissance, l’horloge biologique du bébé n’est pas encore réglée. Il ne sait pas distinguer le jour et la nuit. Il va falloir attendre qu’il ait entre 1 mois et demi et 3 mois pour qu’il se régule.

Comprendre les cycles du sommeil du bébé

Les cycles du sommeil chez un bébé sont différents de ceux d’un adulte. En grandissant, ils vont s’allonger.

  • De 0 à 2 mois

Train du sommeil 0-2 mois

Le cycle de sommeil du nouveau-né se divise en 3 périodes : l’endormissement, le sommeil agité et le sommeil calme. Chacun de ces cycles va durer entre 50 et 60 minutes, comme l’indique Pascale Ogrizek :

« Le nourrisson dort par période de 3, 4 heures et s’endort en sommeil agité puis en sommeil calme. Pendant le sommeil agité, il peut avoir des petites mimiques, car le bébé exprime des émotions (colère, peur…). Mais souvent les parents interprètent mal ces mimiques, et veulent consoler leur bébé en le prenant dans les bras. Et donc, ils le réveillent. Or le bébé est en train de s’endormir, il faut le laisser tranquille. »

Entre 2 cycles, le bébé a également de très courts états de veille. Ils peuvent être calmes ou agités. Donc, pas de panique s’il pleure un peu, il va se rendormir.

  • De 2 à 9 mois

Train du sommeil 2 à 9 mois

Le cycle s’allonge en 4 phases : endormissement, sommeil paradoxal, sommeil lent puis, sommeil lent profond.

L’apparition du sommeil paradoxal est très importante car c’est le dernier stade d’un cycle de sommeil. Et c’est au cours de cette période que les rêves se produisent.

  • Après 9 mois

Train du sommeil après 9 mois

Le cycle est au complet : endormissement, sommeil lent très léger, sommeil lent léger, sommeil lent profond, sommeil lent très profond puis sommeil paradoxal. Désormais les cycles vont s’allonger pour atteindre 90 et 120 minutes chez l’enfant.

Retrouvez également les astuces de notre puéricultrice pour aider bébé à dormir !

La rédaction de La Maison des Maternelles