france.tv
Parole d'expert

Sexe et grossesse : les conseils d'une sage-femme

3 min de lecture
Publié le 26.11.2019 à 16h29 
(mis à jour vendredi dernier à 15h18)

Peut-on faire mal au bébé ? Y a t-il des positions interdites pendant la grossesse ? Anna Roy, notre sage-femme répond à toutes vos interrogations sur la sexualité enceinte.

Avant toute chose, Anna Roy tient à rappeler que le sexe est bon pour la future maman, si elle en a envie :

« Lorsque l’on est enceinte il n’y a pas de mal à se faire du bien. Et rappelez-vous que ce qui vous fait plaisir bénéficiera aussi au bébé. Car les endorphines que vous sécrétez dans ces moments-là lui sont transmises. »

Contre-indications

Pour l’experte : pas de contre-indications à la sexualité ! Mais, à la sexualité dans son ensemble. Pour ce qui concerne les rapports sexuels avec pénétration, il peut exister quelques contre-indications. C’est votre obstétricien qui pourra voir, en fonction de votre grossesse, s’il faut éviter les rapports avec pénétration(doigts, sextoy ou verge). Certaines situations peuvent être plus à risque :

  • Le placenta inséré bas dans l’utérus. Dans ce cas de figure, la moindre stimulation peut entraîner des saignements.
  • La menace d’un accouchement prématuré. Le sperme contient des prostaglandines qui favorisent le déclenchement du travail. On peut alors vous contre-indiquer les rapports sans préservatifs.
  • Les saignements en début de grossesse.

Le choix des positions

Missionnaire au premier trimestre et levrette au troisième ? Non ! Pour Anna, il n’y a pas de règle ou de position à recommander en fonction de l’avancée de la grossesse :

« Il faut simplement faire preuve de bon sens et privilégier votre confort. Quoi qu'il en soit, tant que vous vous sentez bien, il n'y a pas de contre-indications à telle ou telle position.

J’avoue être un peu exaspérée par les personnes, sites internet et autres qui vous disent comment faire l’amour sur le prétexte que vous êtes enceinte. Pendant cette période, c’est à peine si les gens ne vous apprendraient pas à descendre un escalier. On n’a pas à vous apprendre à faire l’amour ! »

Les variations de libido

La plupart des magazines féminins et des sites s’accordent à dire que le désir est en berne au premier trimestre du fait des nausées, de la fatigue ou du début de grossesse. Que le second trimestre est le moment d’épanouissement sexuel pour la femme enceinte, et que la libido retombe lors du dernier trimestre du fait de la fatigue, la prise de poids… Notre sage-femme ne partage pas ces avis :

« Cela marche pour certaines femmes mais pas pour toutes ! Loin de là. Des femmes vont ressentir des orgasmes plus longs et plus forts durant leur grossesse, alors que d’autres seront complètement dégoûtées. Il n’y a pas de règle. Donc ne vous inquiétez pas si vous êtes " hors cadre ". »

Faire mal au bébé pendant la pénétration ?

« Rassurons sans tarder les papas : Il est impossible de faire mal au bébé. En effet, celui-ci est entouré par sa poche des eaux et par l’utérus, il est donc inaccessible. »

Les sextoys

Si vous les nettoyez correctement après chaque utilisation, il n’y a aucun problème à utiliser des sextoys. Anna Roy tient cependant à rappeler 3 points importants :

  • L’utilisation de godemichets vibrants est controversée.
  • Si vous avez une contre-indication aux rapports sexuels pour une raison particulière, il en sera de même pour les sex-toys « internes ».
  • Si vous utilisez un sextoy en anal, nettoyez le consciencieusement si vous  souhaitez l’utiliser ensuite en vaginal. 

Cunilingus et sexe anal

Notre sage-femme est catégorique : aucun risque pour le cunilingus !

Même bilan pour le sexe anal. Toutefois, il faut rester vigilante et bien nettoyer la verge si elle passe du rectum au vagin pour éviter tout risque d’infection. Et la sodomie est peut-être à proscrire un temps si vous souffrez d’hémorroïdes, comme beaucoup de femmes enceintes.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo