france.tv

Séjour à la maternité : profitez-en !

2 min de lecture
Publié le 23.01.2020 à 15h17 
(mis à jour le 30.01.2020 à 12h32)

En France, le séjour à la maternité dure en moyenne trois jours. Un temps destiné au repos et à la rencontre avec le nouveau-né.

3 jours à la maternité, pour quoi faire ? 

Pour certains, les trois jours à la maternité peuvent paraître une éternité, pour d’autres un séjour trop rapide. 

Ils permettent à la maman de se reposer, aux parents de prendre leurs marques et de faire connaissance avec le bébé. C’est l’occasion de poser toutes les questions aux équipes de l’établissement sur les soins du bébé, l’allaitement, le sommeil, faire du peau à peau

Un séjour pour la maman...

Lors de ces trois jours, un examen quotidien est fait à la maman : une surveillance de l’utérus, d’une éventuelle cicatrice d’épisiotomie, de déchirure, de césarienne, une surveillance des seins et de l’état général de la femme. 

L’un des gros défis du séjour, c’est la mise en place de l’allaitement (qu’il s’agisse de la mise au sein ou de l’allaitement au biberon). 

Pensez aussi à limiter le nombre de visite, il faut s'adapter au rythme du bébé. S'il dort plus en journée que la nuit, vous risquez d'accumuler de la fatigue.

En cas de déprime, de crises de larmes, de baby blues, il ne faut absolument pas hésiter à demander le soutien et l’écoute des équipes en place ! 

Côté bébé aussi, ce séjour va être l’occasion d’un suivi régulier de son état de santé, et il sera vu par plusieurs spécialistes : pédiatre, auxiliaire de puériculture, puéricultrice, sage-femme.

Et pour le papa aussi !

Ce séjour et ces premiers instants avec le bébé est aussi essentiel pour le père de l’enfant. Pour notre sage-femme Anna Roy, c’est même fondamental : 

« Si vous voyez que le père est mis à l’écart, réagissez ! Il faut qu’il soit là pour les premiers soins, pour le premier bain. Il y a des maternités où on interdit au papa de rester la nuit. A 20 heures, le père est prié de quitter les lieux. Et la maman peut pleurer, supplier, on ne le laissera pas rester… C’est pourquoi je conseille de poser la question en amont, au moment du choix de la maternité. C’est un des critères important pour choisir sa maternité. » 

La rédaction de La Maison des Maternelles