france.tv

"Régime garçon" : quels aliments privilégier pour essayer d'avoir un garçon ?

2 min de lecture
Publié le 29.06.2020 à 10h10 
(mis à jour le 29.06.2020 à 10h15)

Il est possible d’optimiser ses chances d’avoir un garçon en modifiant son alimentation.

Il est possible de modifier son PH sanguin selon l’alimentation. Or, il est prouvé scientifiquement que les spermatozoïdes sont sensibles à cela. Le spermatozoïde Y (garçon) est moins résistant à l’acidité, alors que le X (fille) y survivra mieux.  On peut donc optimiser ses chances d’avoir un garçon ou une fille, selon si l’on consomme des aliments basiques ou acides.

Le top des aliments pour avoir un garçon

Pour avoir un garçon privilégiez plutôt :

  • L’eau du robinet, le thé, le café,
  • Toutes les viandes et charcuteries,
  • Tous les poissons (cuits, salés, fumés),
  • Pains et pâtisseries sans produit laitier,
  • Fruits, jus et sodas, bonbons,
  • Le sel.

À éviter :

  • Tous les produits laitiers,
  • Les coquillages et crustacés,
  • Les salades, choux crus, cresson…
  • Les fruits secs.

Évidemment, ce n’est pas une science exacte !

Le timing

Ce n’est pas simplement qu’une question d’alimentation… mais aussi de calendrier ! Le spermatozoïde Y (mâle) va vite, mais est moins résistant. Le X (femelle est plus lent mais il est endurant.

Pour avoir une fille, puisque le X est résistant, il vaut mieux avoir des rapports à distance de l’ovulation, par exemple 2-3 jours avant.

Ainsi, le jour de l’ovulation, il restera plus de X dans la cavité utérine.

Au contraire, si le rapport a lieu le jour de l’ovulation, les chances d’avoir un garçon sont plus importantes, puisque les spermatozoïdes Y atteignent l’ovule plus vite.

La rédaction de La Maison des Maternelles