france.tv

"Régime fille" : quels aliments privilégier pour essayer d'avoir une fille ?

2 min de lecture
Publié le 29.06.2020 à 10h01 
(mis à jour le 29.06.2020 à 10h08)

Il est possible d’optimiser ses chances d’avoir une fille en fonction de son alimentation.

Clara est la mère de Jules, Quentin et Robin. Heureuse maman de cette fratrie de garçons, elle espère cependant, pour sa 4ème grossesse, avoir une fille :

« Bien sur que si c’est un garçon je serai heureuse ! Mais j’avoue que j’aimerai connaitre les 2… Après 3 garçons, j’ai envie d’avoir une fille. J’ai commencé le  "régime fille" 3 mois avant de tomber enceinte… maintenant, j’attends impatiemment l’échographie pour savoir le sexe ! »

En effet, il est possible de modifier son PH sanguin selon l’alimentation. Or, il est prouvé scientifiquement que les spermatozoïdes sont sensibles à cela. Le spermatozoïde Y (garçon) est moins résistant à l’acidité, alors que le X (fille) y survivra mieux.  On peut donc optimiser ses chances d’avoir un garçon ou une fille, selon si l’on consomme des aliments basiques ou acides.

De quoi est composé le "régime fille" ?

Pour avoir une fille, privilégiez :

  • Le lait, les eaux minérales calciques,
  • Le fromage blanc et les petits suisses,
  • 130g de viande ou de poisson maximum par jour,
  • Pain sans sel et pâtisseries sans sel ni levure,
  • Fruits frais, surgelés, en sirop,
  • Le beurre sans sel, la crème fraiche.

À éviter :

  • Le maïs,
  • Champignons, courgettes et endives,
  • Sel sous toutes ses formes,
  • Les fruits séchés et les bonbons.

Évidemment, ce n’est pas une science exacte. Ce régime permet d'optimiser ses chances, ce n'est en rien une garantie !

L’alimentation, oui… mais le calendrier aussi !

Ce n’est pas simplement qu’une question d’alimentation… mais aussi de calendrier !Le spermatozoïde Y (mâle) va vite, mais est moins résistant. Le X (femelle est plus lent mais il est endurant.

Pour avoir une fille, puisque le X est résistant, il vaut mieux avoir des rapports à distance de l’ovulation, par exemple 2-3 jours avant. Ainsi, le jour de l’ovulation, il restera plus de X dans la cavité utérine.

Au contraire, si le rapport a lieu le jour de l’ovulation, les chances d’avoir un garçon sont plus importantes, puisque les spermatozoïdes Y atteignent l’ovule plus vite.

La rédaction de La Maison des Maternelles