france.tv

Reconnaître les signes de précocité chez un enfant

2 min de lecture
Publié le 26.06.2020 à 14h23 
(mis à jour mardi dernier à 09h59)

Dès le plus jeune âge, les parents peuvent déjà percevoir les premiers signes de précocité de leur enfant. LMDM vous aide à les reconnaître. 

Aurélie Callet, psychologue clinicienne et co-fondratrice de la plateforme Kidz&Family nous présente quelques signes qui permettent de reconnaître une précocité chez un enfant. 

Le langage 

Si le langage n'apparaît pas forcément précocement, l'enfant, quand il parle, a un vocabulaire riche, sans passer par l'étape du « parler bébé ». Il peut parfois surprendre ses parents en employant des termes assez rares chez un enfant. 

Hypersensibilité

Ce n’est pas toujours le cas, mais les enfants précoces ont souvent des émotions à fleur de peau. Il peuvent être très sensibles à l’injustice, ils ont besoin qu’on leur explique les choses afin de pouvoir leur donner un sens. Ainsi ils oscillent parfois entre susceptibilité et hypersensiblité. 

Grande curiosité 

Ce sont des enfants qui posent beaucoup de questions, qui ont besoin de comprendre comment les choses fonctionnent. Ils ont aussi un esprit critique et son capable d’exprimer un point de vue assez jeune. Il aiment expliquer ce qu’ils ont appris. Cela va aussi avec une bonne mémoire, ils se souviennent parfois de détails très précis, retiennent facilement les explications qu’on leur fait. Leur pensée est souvent en arborescence (signe que l’on retrouve chez tous les enfants précoces). C’est-à-dire une pensée avec beaucoup de ramifications qui partent dans tous les sens.

Dysynchronie 

C’est un décalage entre leur maturité affective et intellectuelle. S’ils sont « en avance » d’un point de vue intellectuel, ce ne sont pas moins des jeunes enfants avec l'affectivité qui va avec. 

Il faut noter que la précocité est en partie génétique. Si le père ou la mère est haut potentiel, il a de fortes chances de le transmettre à ses enfants. 

La rédaction de La Maison des Maternelles