france.tv

Quelles sont les causes de l’énurésie ?

2 min de lecture
Publié le 24.02.2021 à 08h47 
(mis à jour le 05.07.2021 à 15h54)

Le « pipi au lit » concerne environ 15% des enfants et touche aussi certains adolescents. Un symptôme qui peut trouver son origine dans différents facteurs. LMDP fait le point avec Dr Brigitte Nisolle, pédiatre.

LMDP – L’énurésie est-elle héréditaire ?

Docteur Brigitte Nisolle - Le premier facteur provient des antécédents parentaux. Il y a une composante héréditaire, si un des parents a souffert d’énurésie il y a 45% de risque que l’enfant aussi, et 70% si ce sont les 2 parents. Si un des parents a attendu 10/12 ans pour avoir des nuits sèches, il y aura peu de chance pour que ce soit avant pour l’enfant et je dis toujours ce n’est pas grave car on sait que ça marche. Il faut être en permanence rassurant.

Quelles peuvent être les causes physiologiques ?

Il faut toujours savoir comment ça se passe dans la journée, je parlerai exclusivement de la nuit car les causes ne sont pas les mêmes. Dans l’énurésie primaire, il y a probablement un problème d’immaturité au niveau du sphincter quand l’enfant est inconscient car dans la journée il n’y a pas de fuite et que l’enfant le gère. Bien souvent, l’énurésie s’accompagne d’autres pathologies dans la journée comme l’infection urinaire, des vers, de la constipation, tout cela peut être lié.

Quelles peuvent être les causes psychologiques ?

Tout et rien, tout ce qui affecte l’enfant même si on n’a pas compris ce qui l’affecte, tout ce qui peut être un stress ou immaturité globale. Dans l’énurésie secondaire, l’enfant qui ne faisait plus pipi au lit se remet à le faire après un événement perturbant (arrivée d’une petite sœur ou d’un petit frère, accident, divorce…).

La rédaction de La Maison des Maternelles