france.tv

Que mettre dans mon projet de naissance ?

2 min de lecture
Publié le 29.06.2020 à 09h30 
(mis à jour le 29.06.2020 à 09h33)

Le projet de naissance est un écrit, listant les désirs et souhaits des parents concernant l’accouchement.

Bien évidemment, ce n’est pas qu’un simple écrit. Ce projet découle d’un échange avec la sage-femme qui vous suit pendant la grossesse.

Il est conseillé de le rédiger pour pouvoir l’emmener avec vous le jour de l’accouchement. L’équipe qui vous accueillera pourra ainsi comprendre ce que vous attendez d’elle.

Voici les critères que la femme enceinte et le co-parent peuvent décider d’écrire dans leur projet de naissance :

  • La relation avec le corps médical, du type : « Nous souhaitons que chaque geste, chaque intervention nous soient clairement expliqués et que rien ne soit entrepris sans nous avoir consultés ».
  • La présence ou non du coparent lors des différentes étapes de l’accouchement.
  • Le choix de rester mobile pendant le travail : pouvoir marcher, utiliser un ballon, prendre un bain si la maternité le permet.
  • Souhait ou non de subir une péridurale.
  • Le choix de sa position durant le travail et l’expulsion.
  • Souhait ou non de l’épisiotomie
  • Souhait ou non de sortir seule son bébé une fois que les épaules sont dehors. 
  • Souhait ou non d’allaiter au sein l’enfant dès la naissance. 
  • Souhait ou non que le cordon ombilical soit coupé par le compagnon. 

Bien évidemment, certaines choses peuvent être refuser par la maternité. Certaines demandes sont rejetées car le personnel médical estime que ce n’est pas sécuritaire.

Dans la mesure du possible, le personnel tente de respecter au mieux ces projets de naissance. Si l’accouchement se déroule bien et que ni la maman ni le bébé sont en danger, le projet est respecté. Si une césarienne est décidée en urgence ou qu’un transfert est demandé, le projet peut être mis de côté pour la sécurité du nouveau-né et de la mère. 

La rédaction de La Maison des Maternelles