france.tv
Parole d'expert

Qu'est-ce que le rhume de hanche ? [vidéo intégrale]

2 min de lecture
Publié le 10.02.2020 à 13h06 
(mis à jour le 09.09.2020 à 15h21)

Votre enfant boîte et se plaint de douleurs d'un côté de la hanche ? Il peut s'agir d'un rhume de hanche. Le point avec notre pédiatre Arnault Pfersdorff.

Qu’est-ce que c’est ?

Le rhume de hanche est une maladie virale, présente chez les enfants âgés de 3 à 10 ans, la plupart du temps des garçons. Cette affection, bénigne, reste la première cause de boiterie chez l’enfant

Il s’agit d’une inflammation de l’articulation du fémur avec le bassin provoquant un épanchement. L’enfant se met soudainement à boiter, se plaint d’une douleur à la hanche, avec des difficultés de mouvements.

Avant de poser ce diagnostic, le pédiatre vérifiera que le problème ne vient pas d’un souci de pieds plats, d’une écharde au pied ou d’un ongle incarné, et que la douleur ne fait pas suite à une chute ou un choc. Si l’enfant boîte et qu’il présente une douleur des 2 côtés des hanches, cela peut être un simple manque de vitamine D.

Pour poser le diagnostic du rhume de hanche, le pédiatre demandera une échographie après avoir examiné l’enfant.

Rhume de hanche, quel traitement ?

Le rhume de hanche est une pathologie sans gravité. La plupart du temps, le médecin conseillera du repos, voire l’immobilisation de l’enfant. Si cela peut être compliqué pour l'enfant, c'est cependant essentiel pour éviter des séquelles plus importantes. Plus rarement, il peut être conseillé de mettre un plâtre. Il sera nécessaire de surveiller l’évolution pour s’assurer de la guérison, et également de faire des contrôles radiographiques.

Attention !

Si cette pathologie est bénigne, il est cependant important de bien soigner votre enfant. En effet, un rhume de hanche mal soigné peut entraîner des séquelles. 

Chez certains enfants, en l’absence de soins, la tête fémorale risque de se déformer. La principale séquelle d’un rhume de hanche mal soigné est la une arthrose précoce de la hanche. L’enfant risquerait de boiter, mais aussi d'être particulièrement exposé aux douleurs liées à cette arthrose, et notamment une fois devenu adulte.

Si votre enfant boîte, qu'il ait mal ou non, consultez votre médecin afin d'éviter ces séquelles.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo