france.tv
Parole d'expert

Qu'est-ce qu'une infection urinaire ?

2 min de lecture
Publié le 08.12.2020 à 15h18 
(mis à jour le 09.12.2020 à 18h25)

Anna Roy, sage-femme, nous explique l’origine des cystites et les différentes façons de les prévenir et de les traiter. 

C’est quoi ?

« La cystite est une infection. C’est une colonisation par des bactéries de la vessie. C’est très fréquent donc il faut vraiment se rassurer si cela vous arrive. Cela peut arriver si on a un urètre court, c’est-à-dire le petit canal qui est entre la vessie et l’extérieur. Parfois c’est parce que l’on est trop fatigué. Le diabète peut également favoriser les infections urinaires. »

Les symptômes

  • Brûlures quand on urine.
  • L’envie de faire pipi très fréquente.
  • Filaments de sang dans la culotte.
  • Urines qui sentent très mauvais.

« Il est plus compliqué d’identifier une infection urinaire lorsque l’on est enceinte, car l’envie d’uriner fréquente est déjà là. Donc surtout, dès que vous avez un doute il faut consulter. »

Identifier la cystite

« On peut vous faire faire une bandelette urinaire. C’est une petite bande qui nous permet de voir s’il y a des nitrites ou des leucocytes et donc, d’identifier l’infection urinaire. Mais pour avoir un vrai diagnostic il faut faire un ECBU : un examen cytobactériologique des urines. Vous faites une petite toilette intime puis vous urinez dans un bocal stérile qui sera envoyé en laboratoire. »

Infections à répétition

« S’il vous arrive fréquemment de faire des cystites, je vous invite à vous procurer des bandelettes urinaires et à en faire une fois par semaine. On peut vous faire une ordonnance pour que vous puissiez vous en procurer ou sinon on en trouve en pharmacie. »

Les traitements

« Dès qu’il y a une infection urinaire, il faut des antibiotiques pour tuer les germes responsables de l’infection. Surtout lorsqu’on est enceinte, car il y a un risque que l’infection se déplace tout le long du trajet urinaire et aille infecter votre rein, on appelle cela la pyélonéphrite. Donc on prend cela très au sérieux. »

La prévention

  • Bien s’hydrater et boire suffisamment d’eau : 1,5 litre.
  • Boire du jus de canneberge.
  • Éviter les sous-vêtements en synthétique et préférer le coton.
  • Aux toilettes, il faut s’essuyer d’avant en arrière.
  • Penser à aller faire pipi après chaque rapport sexuel quand on est sujette aux infections urinaires.
  • Ne pas faire de douche vaginale.
  • Si vous êtes constipée il faut traiter la constipation.
  • Il ne faut pas se retenir d’aller faire pipi.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo