france.tv
Parole d'expert

Puis-je donner autre chose que du lait à mon bébé ?

3 min de lecture
Publié le 12.02.2020 à 18h54 
(mis à jour le 20.02.2020 à 10h00)

Les premiers mois, le lait est la nourriture essentielle du nouveau-né. Mais en cas de chaleur, peut-on lui donner de l’eau ? Ou d'autres boissons ? Notre pédiatre Arnault Pfersdorff vous donne ses conseils.

Que ce soit le lait maternel ou les préparations pour nourrissons (lait infantile premier âge), le lait constitue la base de l’alimentation du bébé. Mais quand il fait vraiment chaud, peut-on donner une autre boisson à l’enfant ? Notre pédiatre, Arnault Pfersdorff, nous en dit plus. 

Il fait chaud, vite de l’eau !

Les parents se demandent souvent s’il est possible de donner de l’eau sur les quatre premiers mois du nourrisson. En cas d’allaitement, il n’y en a pas besoin. Effectivement, en cas de chaleur, la mère va s'hydrater davantage et donc fournir à son lait maternel ce qu’il faut. 

Concernant le lait infantile, les besoins sont couverts par le breuvage. En cas de poussée dentaire et de refus du biberon, il est possible de proposer un petit biberon d'eau de 60 ou 90 mL (de l’eau de source ou de l’eau minérale). 

Mon bébé n’aime pas l’eau

Il est vrai qu’en général, les bébés n’aiment pas l’eau. Mais parfois, il peut être utile d’en donner malgré tout (si et exceptionnellement si, l’hydratation de l’enfant est en jeu). Pour apporter un peu de goût, vous pouvez rajouter quelques gouttes de jus de pomme, sur une durée très courte.

Une autre solution en cas de poussée dentaire peut être de donner de l’eau plus froide. Le froid agissant sur la douleur.

Un jus de fruit, est-ce possible ?

Il est très déconseillé selon notre pédiatre de donner du jus de fruit avant la diversification

Il faut éviter les nectars trop sucrés afin de ne pas favoriser le goût pour le sucre dès le plus jeune âge. Notre spécialiste ajoute :

« Il ne faut prendre aucune initiative là-dessus avant 5 ou 6 mois. Si le nourrisson est constipé, le pédiatre pourra proposer dans certains cas des ampoules de 10 mL de jus d’orange (sans pulpe) ou de jus de pruneau à titre exceptionnel. »

Les tisanes sont aussi à donner avec prudence et intermittence. Elles sont souvent sucrées, ce qui n’est pas bon pour le bébé.

Le soluté de réhydratation, dans quelles circonstances ?

Le fameux SRO (soluté de réhydratation) est à donner au bébé lorsqu’il a des diarrhées ou des vomissements. Ce soluté va compenser les pertes. 

Ils contiennent des électrolytes (sodium, potassium, chlore), des agents alcalinisant (citrates ou bicarbonates) et des glucides (glucose, saccharose). 

N’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre avant de proposer le SRO à votre enfant.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo