france.tv
Parole d'expert

Prévenir et soigner la gastro

3 min de lecture
Publié le 04.03.2021 à 15h32 
(mis à jour le 08.03.2021 à 10h00)

C’est une des maladies saisonnières les plus répandues : le docteur Arnault Pfersdorff, pédiatre, livre ses recommandations pour éviter et soigner la gastro-entérite.

Si on parle un peu moins de la gastro-entérite actuellement, dont le nombre diminue grâce aux effets des gestes barrières, il faut savoir que cette maladie reste présente. Comme le rappelle le docteur Arnault Pfersdorff, la tranche d’âge la plus touchée par la gastro est celle des bébés entre 6 et 12 mois.

Qu’est-ce que c’est ?

gastro

« Gastro ça veut dire "estomac". C’est l’estomac qui est atteint et cela peut donner des spasmes et vomissements. Et puis "entérite" cela concerne l’Enteron, c’est l’intestin qui vient après l’estomac. Et quand elle est atteinte cela va plutôt donner des diarrhées. Donc une gastro-entérite classique commence par des vomissements et après on peut avoir des diarrhées. Donc il faut se méfier chez les enfants parce qu’ils peuvent se déshydrater.»

Le vaccin

La plupart des gastro sont dues à des virus. Le plus connu d’entre eux est le rota-virus. Il faut savoir que les bébés peuvent être vaccinés contre ce dernier :

« Ce vaccin est vivement conseillé même s’il n’est pas toujours remboursé. Certaines mutuelles le font il faut se renseigner. C’est un vaccin qui se prend par voie orale et qu’il faut donner avant l’âge de 4 mois pour que ce soit efficace. »

La gastro bactérienne

Si elle n’est pas due à un virus, la gastro peut être d’origine bactérienne ce qui est souvent plus grave comme l’explique le spécialiste :

« Parfois on peut voir du sang dans les selles. Dans ces cas-là il faut aller voir son médecin qui peut faire des recherches pour trouver la bactérie. S’il y en a une, alors le docteur donnera des antibiotiques. »

Éviter la transmission

  • Il faut que les adultes se lavent bien les mains en crèche, et quand les enfants sont plus grands il faut leur apprendre à se laver les mains.
  • Une serviette dédiée pour chaque personne à la maison.
  • Il ne faut pas se passer la brosse à dents.
  • Il vaut mieux ne pas échanger les vêtements.
  • On conseille de faire une sorte d’isolement lorsque quelqu’un a une gastroentérite dans la famille afin de limiter la contagion.

Diagnostic et traitement

L’intérêt de diagnostiquer tôt cette maladie est d’éviter la déshydratation chez le nourrisson suite aux diarrhées ou vomissements. Si vous avez des doutes voici les conseils du docteur Pfersodrff :

« Prendre la température du bébé, même s’l n’y a pas toujours de fièvre avec une gastro-entérite. Il faut également avoir ce qu’on appelle du SRO : le soluté de réhydratation par voie orale. C’est bien d’avoir une boîte à la maison parce que si un enfant commence à faire des vomissements ou des diarrhées vous mettez un sachet dans un biberon de 200 millilitre d’eau. Cela va lui apporter des sels minéraux. Donc pendant les 2 premières heures on hydrate l’enfant de cette façon-là. Cela va mettre au repos l’intestin et l’estomac et éviter qu’il vomisse et calmer la diarrhées. Souvent les enfants n’aiment pas le goût. Alors on les met au frigo car ils vont le prendre un peu plus facilement si c’est froid. »

Ensuite vous pouvez proposer à votre enfant un régime anti-diarrhéique :

  • Diluer le lait.
  • Pommes râpées.
  • Bananes écrasées.
  • Riz.

On poursuit ce régime en général jusqu’à ce qu’on ait 2 selles normales de suite.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo