france.tv
Parole d'expert

Préparer mon bébé à la crèche : une transition en douceur

3 min de lecture
Publié le 17.02.2020 à 12h09 
(mis à jour le 21.02.2020 à 10h00)

Dans la vie d’un jeune parent, il y a des premières étapes plus difficiles que d’autres. L’entrée à la crèche en fait partie. Notre pédiatre Arnault Pfersdorff vous donne ses astuces afin de préparer cette adaptation en douceur. 

L’entrée à la crèche de son enfant est souvent une épreuve redoutée par les parents. Pourtant, elle constitue une étape importante. Les parents ont souvent certaines angoisses, comme la peur de rater les progrès de l’enfant ou d’avoir le sentiment de l’abandonner. Il faut déminer ces craintes comme nous l’explique notre pédiatre Arnault Pfersdorff :

  • Il faut préparer cette transition en amont.
  • Il faut en parler à son enfant durant la période d’adaptation.
  • Il faut que les deux parents soient en phase.
  • Il faut faire confiance à la structure d’accueil.
  • Il ne faut pas oublier que la crèche va être bénéfique pour la sociabilisation de l’enfant, son apprentissage, la fabrication de ses anticorps pour les maladies courantes.

Pour confier son enfant, il est conseillé de le faire avant 7 mois ou après 15/16 mois. Effectivement, à partir de 7-8 mois, il y a ce que l'on appelle l'angoisse de séparation. C'est une période où le bébé commence à comprendre qu’il est une personne à part entière et non un prolongement de ses parents.

Si vous allaitez, vous pouvez commencer à habituer votre bébé à prendre votre lait maternel au biberon. Vous pouvez également familiariser votre enfant à boire le biberon avec une autre personne. Ainsi il sera plus simple pour lui d’accepter son repas à la crèche ou avec l’assistante maternelle

L’adaptation : à chacun son rythme

Selon les parents et les enfants, l’adaptation peut être plus ou moins longue. La transition doit se faire en douceur et non dans la douleur. Voici quelques astuces afin d’aider à cette adaptation : 

  • En parler à l’enfant,
  • Faire confiance au personnel de la structure,
  • Se préparer mentalement en tant que parent,
  • Ne pas partir de la crèche précipitamment,
  • L’habituer en le confiant avant à d’autres personnes,
  • Il ne faut pas que ce soit toujours le même parent qui dépose l’enfant à la crèche.

« Mais à la crèche, mon enfant va attraper plein de microbes ! »

Évidemment qu’en présence d’autres enfants, votre petit va être au contact de certaines maladies. Mais cela va aussi être une étape importante dans le développement de son système immunitaire. 

S’il tombe malade, il faut :

  • Rester joignable,
  • Consulter un médecin,
  • Trouver un plan B pour le faire garder,
  • Demander un congé pour enfant malade.

Votre enfant peut se voir refuser l’entrée à la crèche si : 

  • Il a de la fièvre,
  • S’il a contracté une maladie contagieuse spécifique : 
Crèche

 

  • Éviction temporaire dans certains cas : diarrhées persistantes, baisse appétit, troubles du comportement, inadaptation...

Enfin, retenez bien que cette étape importante doit se passer sans précipitation pour votre bien et celui de votre enfant !

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo