france.tv

Préparation à l'accouchement : l'haptonomie [vidéo intégrale]

3 min de lecture
Publié le 17.06.2020 à 11h31 
(mis à jour le 19.06.2020 à 16h53)

LMDM vous fait découvrir les différentes formes de préparation à l'accouchement. Aujourd’hui, zoom sur l’haptonomie.

L'haptonomie, qu'est-ce que c'est ?

L’haptonomie consiste à entrer en relation par le toucher, par le contact affectif.

L’haptonomie est aussi connue comme une méthode de préparation à la naissance. Elle permet aux parents d'entrer en contact, très tôt, avec le bébé grâce au toucher, essentiellement. Le futur papa est ainsi associé pleinement à la grossesse.

Comment se déroulent les séances ? Qu’apportent-elles au couple et à leur bébé ? Aurélie Michon Braconnier sage-femme et hapto-thérapeute, tente d'apporter ses conseils aux parents. Elle explique :

« C’est l’observation d’une rencontre entre un père une mère et son enfant. Ça attrait au toucher, car c’est le meilleur moyen de rentrer en contact. Ça tourne autour de l’affectif. »

L’haptonomie est une technique parfaite pour impliquer le père du bébé avant la naissance. On y établit une relation tactile avant même l’accouchement afin de donner un sentiment de sécurité au futur bébé, comme explique Aurélie Michon Braconnier :

« La séance est à huis clos, seulement avec le papa et la maman. C’est affectif, on rentre dans l’intimité des gens. Durant ce temps, on est ensemble autour de la future maman. On va les aider, nuancer un peu les gestes, pour aller à la rencontre de cet enfant »

Quand commencer l'haptonomie ?

Vous pouvez commencer dès le 3ème ou 4ème mois de grossesse, voire plus tôt. Pauline, enceinte de 7 mois, a fait le choix de l’haptonomie, qu'elle a débuté au 4ème mois :

« Cette deuxième grossesse n’était pas attendue. Ça a été très difficile au début pour moi de m’investir. J’avais entendu parler de l’haptonomie, et je me suis dit que c’était une bonne idée pour créer du lien avec mon bébé »

Qu’est-ce que ça apporte ?

Aurélie Michon Braconnier explique :

« Ça renforce la place de chacun. Le père est beaucoup plus présent. Cela permet aussi de soutenir la future maman dans sa grossesse. Sentir que son conjoint est là dans ce qu’il se passe, va à la rencontre de cet enfant. C’est extrêmement tendre et sécurisant. Pour l’enfant, ça lui fait ressentir la présence des 2 parents. Ça développe chez lui un sentiment se sécurité affective »

Nicolas, papa de Lila, 4 mois, raconte :

«  Nous avons fait de l’haptonomie dès le 4ème mois de grossesse. Quand je me suis aperçu qu’a travers le contact je la faisais réagir, c’est devenu encore plus concret. Ça aide à un cheminement intellectuel, et la construction de sentiments pendant la grossesse »

L'haptonomie peut aussi se poursuivre en post-natal, afin de poursuivre l’accompagnement mis en place pendant la grossesse.

La rédaction de La Maison des Maternelles