france.tv
Parole d'expert

Préparation à l'accouchement, douleurs lombaires, déconfinement : toutes les réponses à vos questions sur la grossesse et le Covid-19

2 min de lecture
Publié le 20.04.2020 à 15h09 
(mis à jour le 21.04.2020 à 11h43)

Notre sage-femme Anna Roy répond à vos interrogations sur le confinement, le bon déroulement et le suivi de la grossesse.

LMDM - Comment se préparer à un accouchement quand on a décidé d’accoucher sans péridurale ?

Anna Roy – Ce que je vous invite à faire, c’est d’avoir le réflexe « téléconsultation ». La téléconsultation a un avantage c’est que vous êtes en privé avec la sage-femme. Donc optez pour la téléconsultation qui est complètement prise en charge par l’Assurance maladie ; Vous pouvez, en plus, lire des livres sur la question de la douleur [NDLR Accoucher sans péridurale, éditions Larousse, Le guide de la naissance naturelle : retrouver le pouvoir de son corps, Mama éditions, etc.], ou suivre des comptes Instagram dans lesquels il y a des témoignages et des conseils de maman.

Est-il actuellement possible de faire des cours d’haptonomie en visio ou existe-t-il des tutos sur internet ?

Ce que je dis toujours c’est que l’on n’a besoin de personne pour faire de l’haptonomie. L’idée de l’haptonomie est de considérer que le bébé est là et qu’il existe et qu’il est juste recouvert par la peau du ventre. Ainsi, le papa, ou la personne qui vit avec vous peut le toucher, peut le bercer… Il y a donc plein de gens qui n’ont pas besoin d’accompagnement pour cela. C’est vrai que c’est mieux de le faire, mais là vu qu’il n’est pas question de faire des séances avec un hapto-thérapeute en cabinet, vous pouvez toucher, caresser et vous renseignez en lisant des livres sur l’haptonomie.

Je suis coiffeuse et au troisième trimestre de grossesse. Est-ce trop risqué de reprendre le travail 11 mai ?

Sans aucune hésitation : vous ne reprenez pas le travail. Premièrement parce que vous êtes au troisième trimestre. Deuxièmement parce que, du fait de votre métier, vous allez être à proximité immédiate des gens et vous n’allez pas avoir de masque FFP2. Donc si la personne est contaminée par le Covid vous risquez de l’attraper. Donc pour moi il n’y a pas de question à se poser. Vous ne reprenez pas le travail.

Lors du déconfinement je serai à plus de 5 mois de grossesse, dois-je reprendre le travail ? Sachant que je prends les transports en commun ?

Tant que les transports en commun ne se sont pas réorganisés, je ne renverrai pas de patiente qui prennent les transports en commun. Enceinte, de mon point de vue, c’est hors de question. Mais c’est un point de vue très personnel. C’est ce que je conseillerais à mes patientes.

Je suis à 37 semaines de grossesse et il m’est impossible de dormir la nuit à cause des douleurs au dos et aux jambes. Que puis-je faire pour mieux supporter la fin de grossesse ?

En temps normal je conseille à mes patientes de faire 10 000 pas par jour, et en général, les douleurs se dissipent. Mais c’est plus embêtant à réaliser en étant confinée. Je lui conseille donc d’utiliser l'heure de sortie autorisée pour marcher. Je ne parle pas d’aller dans les magasins, car là elle risque de piétiner. Il faut marcher, marcher, pendant 1 heure et voir si son état s’améliore. Il est également possible de faire des exercices à la maison de stretching. Et il existe de nombreux tutos de yoga, de pilate, de gymnastique pour les femmes enceintes.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo