france.tv
Parole d'expert

Pourquoi vacciner les enfants contre la grippe et la gastro ?

3 min de lecture
Publié le 14.09.2020 à 12h15 
(mis à jour le 16.09.2020 à 12h31)

Notre pédiatre, Arnault Pfersdorff, nous explique pourquoi les pédiatres et médecins recommandent, cette année, de vacciner les plus jeunes contre la grippe et le rotavirus. 

Depuis cet été, des associations de pédiatres et de médecins recommandent de vacciner les plus jeunes contre la grippe et la gastro ou rotavirus, comme le rappelle Arnault Pfersdorff, pédiatre :

« La grippe va arriver au mois de décembre, après les bronchiolites. Et le Conseil scientifique, l’Académie de médecine, les sociétés savantes de pédiatrie, ont fait des publications pendant le mois d’août et en juillet, encourageant à faire la vaccination grippale pour les personnes à risque, mais pas que. Aussi pour les enfants. En Angleterre, par exemple, depuis cet été, une mesure a été prise : le vaccin contre la grippe sera remboursé pour les plus de 65 ans, les femmes enceintes et les enfants de 2 à 11 ans. Et c’est ce que nous recommandons. »

Pourquoi le corps médical encourage ce vaccin auprès des enfants, particulièrement cette année ? L’idée est simple : éviter d’engorger les services d’urgence pédiatriques en France comme nous l’explique notre spécialiste :

« Quand l’épidémie de grippe va arriver, les personnes contaminées présenteront les mêmes symptômes que ceux du Covid. Ca va être la panique chez tout le monde. La fièvre, la toux, le nez qui coule, les courbatures, parfois des diarrhées… Du coup, les parents vont paniquer. Il y a alors un risque d’engorgement des urgences. Et nous ne pourrons pas y répondre. Parce que je vois déjà comment cela se passe maintenant, donc nous serons engorgés. »

Pour éviter cela, les pédiatres font campagne pour la vaccination :

« Donc l’idée c’est d’encourager à vacciner contre la grippe, et c’est ce que nous faisons nous pédiatres, je fais d’ailleurs déjà des prescriptions pour le vaccin grippale qui sortira au mois d’octobre. Et on vaccine même les enfants. On peut vacciner à partir de 6 mois. Et le vaccin est efficace à 70 % à peu près, mais c’est déjà énorme. Donc il ne faut pas hésiter. C'est un vaccin qui est très bien toléré, et il ne faut qu’une seule injection. »

Dans la ligne de mire des professionnels de santé, il y a également le rotavirus, ou la gastro. Ils encouragent également à vacciner les enfants, comme l’indique Arnault Pfersdorff :

« Concernant le rotavirus, il ne faut pas oublier que cela représente des dizaines de milliers d’hospitalisation par an en France. On a eu 10.000 hospitalisations pour rotavirus chez les nourrissons l’année dernière. On a eu une trentaine de décès d'enfants, en France, dus au rotavirus. Ce n’est pas rien. Nous le recommandons cette année parce que le rotavirus entraîne des diarrhées. Et lorsqu’un enfant a des diarrhées tout le monde panique et se demande si c’est peut-être le Covid. C’est un vaccin que l’on prend par la bouche et qu’il faut faire avant l’âge de 4 mois chez les nourrissons. »

Pour rappel, le vaccin contre la grippe peut-être pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie pour les personnes chez qui il est recommandé. Les enfants peuvent être vaccinés à partir de 6 mois.

Le vaccin contre la gastro-entérite commence à l’âge de 6 semaines et doit être terminé au plus tard à l’âge de 6 ou 8 mois selon le vaccin utilisé. Il n’est pas remboursé par l’Assurance maladie. 

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo