france.tv

Pourquoi mon enfant mord ?

2 min de lecture
Publié le 26.06.2020 à 10h47 
(mis à jour le 30.06.2020 à 11h56)

À la crèche, à l’école, ou au parc, votre enfant a mordu un autre. Pas de panique ! Il y a différentes explications à ce geste, et des solutions pour l’aider à arrêter.

Si votre enfant mord ses camarades à la crèche, son frère, sa sœur, les adultes qui le prennent dans leurs bras, c’est qu’il y a une raison. Un enfant ne mord pas par plaisir de faire mal.

La poussée dentaire

Comme le rappelle Marie Perarnau, notre maman-blogueuse, un enfant qui mord avant 1 an peut simplement chercher à soulager sa poussée dentaire :

« Entre 3 et 12 mois, on ne va pas considérer que la morsure est agressive. C’est plutôt quelque chose liée aux dents : dans ces cas-là, la seule solution est l’anneau de dentition. »

Quand une dent est en train de percer, le bébé va avoir le réflexe de mordre tout ce qu’il trouve : un jouet, une peluche, votre épaule… Le fait d’exercer une pression sur ses gencives va lui permettre de soulager un petit peu la douleur de la percée.

Pour éviter qu’il ait le réflexe de mordre vos mains, épaules ou autre, proposez-lui un anneau de naissance ou un gant propre et humide quand vous sentez qu’il a envie de mordre.

La réponse émotionnelle

Si un enfant qui a passé le stade de la poussée dentaire et continue à mordre, cela peut être pour différentes raisons :

  • Mimétisme

L’enfant a vu un camarade mordre. Il fait pareil.

  • Défense

L’enfant ne se sent pas en sécurité quand il est à la crèche, au parc, ou dans un certain environnement et va donc mordre pour indiquer qu’il ne se sent pas à l’aise.

  • Décharge

L’enfant qui ne sait pas encore parler et qui a donc du mal à exprimer ce qu’il ressent peut utiliser la morsure comme moyen de décharger ses émotions. Il est stressé par une situation, il est frustré, en colère mais ne sait pas comment le dire. Son réflexe va alors être de mordre.

La morsure n’est pas une attaque, mais, une façon pour l’enfant de gagner en autonomie en exprimant des sentiments sur lesquels il n’est pas encore en capacité de mettre des mots.

La réaction

Exit le conseil de grand-mère : s’il te mord, mords-le à son tour. On ne répond pas à une agression par une autre agression, c’est trop traumatisant pour un bébé qui ne comprendrait pas pourquoi vous lui faites mal.

S’il a mordu un autre enfant, essayez de comprendre quel est l’élément déclencheur : il n’a pas voulu partager un jouet, il a été jaloux… Ensuite ne le grondez-pas, mais parlez-lui avec douceur et fermeté pour lui expliquer qu’il ne faut pas faire mal aux autres et qu’il ne faut pas mordre. Vous pouvez ensuite proposer à votre enfant de réparer ce qu’il a fait en soignant son camarade avec un gant humide pour apaiser la douleur.

C’est en restant calme, apaisé mais ferme que vous allez réussir à créer un cadre de vie structurant et rassurant pour votre enfant.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Marie Perarnau

Maman blogueuse

expert-photo