france.tv

Pourquoi examine-t-on le placenta après l'accouchement ?

2 min de lecture
Publié le 17.02.2021 à 11h46 
(mis à jour le 17.02.2021 à 11h56)

Dr Imane Ben Barek, gynécologue obstétricienne à la maternité de l’hôpital Beaujon AP-HP à Clichy, nous éclaire sur l'examen du placenta après la naissance.

Une fois que l’accouchement est terminé, arrive la phase de la délivrance. Environ 15 à 20 minutes après la naissance, de petites contractions vont revenir. C’est l’heure d’évacuer le placenta qui a permis les apports en oxygène et nutriments pour le bébé pendant la grossesse.

Une fois sorti, l’équipe médicale l'équipe médicale va examiner ce placenta. Le Dr Imane Ben Barek, gynécologue obstétricienne, explique :

« Juste après l’accouchement, la personne qui était en charge de celui-ci va vérifier le placenta »

Plus précisément, on vérifiera :

  • Que le placenta est complet,
  • Que les membranes sont bien là,
  • Qu’il n’y avait pas de bipartita (placenta divisé en deux parties) non diagnostiqué,
  • Que l’insertion du cordon était bien au milieu.

Le Dr Imane Ben Barek précise :

« C’est important car si on a l’impression qu’il manque des choses, il faut faire ce qu’on appelle une révision utérine, c’est-à-dire aller chercher manuellement pour prévenir une hémorragie éventuelle. L’utérus doit être vide. »

La rédaction de La Maison des Maternelles