france.tv
Parole d'expert

Pouce ou tétine ?

2 min de lecture
Publié le 14.10.2020 à 16h29 
(mis à jour le 15.10.2020 à 11h00)

Notre pédiatre Arnault Pfersdorff nous éclaire sur la succion des bébés, le rôle et l’utilisation de la tétine ou du pouce. 

Le réflexe de succion

On sait qu’un foetus possède un réflexe de succion. Lors d’une échographie il arrive souvent de voir le bébé en train de sucer son pouce ou encore le cordon. Arnault Pfersdorff nous éclaire : 

« Le bébé commence à téter dans le ventre de sa mère. C’est un réflexe archaïque qui va l’aider à vivre parce que s’il n’a pas de succion à la naissance il ne pourra pas s’alimenter. C’est un peu le problème d’ailleurs des grands prématurés qui ont un réflexe de succion très minime. Il faudra parfois les alimenter avec des sondes le temps que le réflexe se développe. »

La succion et la déglutition

Au sein

« Sur le sein, un bébé va ventouser le sein avec sa bouche, ou sortir sa langue et la mettre sous le mamelon. C’est la position de la langue à cet endroit qui va permettre de sortir le lait, pour ensuite déglutir : le lait va alors couler le long de la gouttière de la langue. »

Au biberon

« Sur une tétine de biberon, la langue ne sort pas de la même manière et ne se met pas sous le mamelon, mais elle va se positionner devant. Et grâce à la tétine le lait vient plus vite. C’est pour cela que nous encourageons les femmes qui donnent le sein à ne pas proposer de tétine pendant les 4 premières semaines. Afin d’éviter qu’il y ait confusion et que la montée de lait se fasse au mieux. »

La succion réconfort

Une fois que l'enfant est rythmé sur le plan nutritif, vers 2 ou 3 mois, la succion va avoir un rôle nouveau, comme l’explique notre expert :

« Un nourrisson a besoin de téter car la succion va lui procurer des endorphines, les hormones du plaisir, de l’apaisement. »

Les plus et les moins

La tétine

La succion de la tétine peut avoir un effet protecteur contre la mort subite du nourrisson. Mais elle peut aussi compromettre l’allaitement au sein, car l’enfant peut refuser de prendre le mamelon s’il s’habitue à la tétine. Elle peut également entraîner des risques d’otites, et un retard du langage à cause du mauvais positionnement de la langue. Sur le long terme, il peut également apparaître des problèmes dentaires avec des dents non alignées.

Le pouce

Le pouce peut également entraîner des problèmes dentaires car il va faire une pression sur le palais et peut pousser les dents en avant. Le fait également d’utiliser le doigt dominant pour la succion peut avoir un impact sur l’apprentissage de l’écriture. Mais comme la tétine, il aura aussi un effet analgésique et réconfortant. 

Les types de tétines

Il existe des tétines physiologiques qui épousent un petit peu la forme du palais et des tétines anatomiques qui ressemblent plus à un mamelon. 

types tétines

« Pouce ou tétine, c’est à l’enfant de choisir. Mais il est important de rappeler qu’il ne faut pas que la tétine soit automatique. Si l’enfant pleure il ne faut pas s’empresser de lui mettre sa tétine. Il faut un usage raisonné de la tétine, et préférer, dans un premier temps, prendre son enfant dans les bras s’il pleure, le bercer, le rassurer, le stimuler… »

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo