france.tv

« Nous avons choisi de ne pas renvoyer nos enfants à l'école »

2 min de lecture
Publié le 19.05.2020 à 14h17 
(mis à jour le 25.05.2020 à 17h31)

Comme beaucoup d’autres parents, Cyril et Sarah, parents de Mila, 4 ans, et Tiago, 7 ans, ont décidé de continuer l’école à la maison. Ils racontent leur quotidien. 

Alors que des milliers d’enfants ont repris le chemin d’une école transformée par les protocoles sanitaires, Cyril et Sarah ont fait le choix de garder les leurs à la maison. Ils tiennent pourtant à ce que l’enseignement se poursuive et s’impliquent beaucoup dans cette scolarité un peu différente. 

Un choix réfléchi 

Pour Cyril, garder Mila et Tiago chez eux était la meilleure façon de poursuivre un enseignement détendu et sans frustration : 

« Si nous avons décidé de ne pas les remettre à l’école, c’est surtout pour ne pas les frustrer, parce qu’être à l’école et ne pas pouvoir jouer avec ses copains, se laver les mains toutes les heures ou à chaque fois qu’ils jouent, ne pas pouvoir jouer à la balle dans la cour, manger tout seul à une table… Pour moi ce n’est pas ça l’école. »

C’est donc davantage le protocole sanitaire mis en place dans les écoles qui a dissuadé le couple de prévoir un retour en classe pour le moment. Et c’est également car ils se sentent capable de poursuivre l'enseignement chez eux. 

L’école à la maison : une organisation 

Tables de multiplications, leçons de français, les devoirs sont faits consciencieusement dans cette famille, et c’est en grande partie grâce à l’implication sérieuse de Cyril et Sarah, car ce n’est pas toujours facile de s’y mettre :  

« Il faut réussir à motiver les enfants. C’est un peu plus dur de les faire travailler à la maison. Surtout quand il y a un moment de détente, ils ont du mal à se reconcentrer. »

Dans la chambre de Mila, c’est les murs d’une salle de classe qui ont été reconstitués : lettres de l’alphabet et jours de la semaine ont été accrochés sous la forme de panneaux et de frises colorées. Pour Sarah il était très important de poursuivre ces apprentissages :

« Elle a besoin de continuer à écrire son prénom, apprendre l’alphabet et les jours de la semaine, cela lui permet de garder un pied dans l’école. »

Et les enfants semblent ravis de ce mode d’apprentissage, Tiago qualifie d’ailleurs son père de « très bon professeur » dont l’aide est précise. Il confie même qu’il aimerait continuer l’école à la maison. Concernant la rentrée en septembre, les parents sont conscients qu’il faudra un temps d’adaptation peut-être plus conséquent, car les deux enfants n’auront pas fréquenté l’école depuis de longs mois, mais ils restent sereins. 

La rédaction de La Maison des Maternelles