france.tv
Parole d'expert

Nourrisson : les maux des premières semaines

3 min de lecture
Publié le 03.06.2021 à 10h45 
(mis à jour le 04.06.2021 à 18h58)

Coliques, fièvre, dents... Dr Pfersdorff fait le tour des petits maux que peut connaitre un bébé ses premières semaines de vie.

Les coliques

La plupart des bébés connaissent des coliques vers 3, 4 semaines : en effet, leur système digestif est encore immature. Cela concerne tous les bébés : ceux qui sont au sein mais aussi les bébés au biberon. Les parents peuvent être démunis face aux pleurs de bébé. Dr Pfersdorff tient à rappeler :

« Le bébé n’a qu’un seul moyen pour communiquer avec le monde extérieur, c’est les pleurs ! Il faut apprendre à les décrypter. Un pleur chez un bébé n’est jamais un caprice ! Il faut aller voir ce qu’il se passe quand bébé pleure. »

Bébé peut aussi avoir des gaz ou un rot coincé.

Les yeux 

Cela arrive régulièrement : les parents notent un écoulement au niveau de l’œil de bébé. Cela arrive car le canal lacrymal -la partie interne de l’œil- se bouche facilement :

« On ne s’inquiète pas, on nettoie au sérum physiologique. Avec le petit doigt, on masse l’angle interne de l’œil. »

Les dents

Les dents sortent vers l’âge de 8 ou 9 mois mais commencent à se mettre en place dès l’âge de 6 à 8 semaines :

« Ne vous inquiétez pas si vers 6-8 semaines, vous voyez votre enfant qui relâche le sein, arrête le biberon, a les joues rouges, se met à saliver beaucoup, peut avoir un peu de fièvre ou des diarrhées : ce sont les douleurs dentaires. On porte son bébé, on l’apaise, on le calme, on donne de l’homéopathie. »

Croute de lait et eczéma

C’est un problème très fréquent. Il y a des traitements adaptés pour ces problèmes-là, il faut donc en parler au pédiatre. Le Dr  Pfersdorff rappelle :

« On donne maximum 2 bains par semaine à bébé au début, pour éviter ces problèmes de sécheresse. »

La fièvre

Concernant la fièvre, le Dr Pfersdorff conseille : 

  • Avoir un thermomètre rectal à la maison afin de pouvoir contrôler la température de l’enfant. Bon à savoir : évitez de prendre la température à votre enfant s’il vient de pleurer, car cela pourrait fausser le résultat.
  • Avoir du paracétamol liquide à la maison peut être utile.
  • Pour un enfant de moins de 3 mois qui fait de la fièvre, on vérifie d’abord qu’il n’est pas trop couvert avant de vérifier sa température. Si l’enfant a plus de 38, on appelle son médecin.
  • Après 3 mois, on attend en général 2 à 3 jours pour voir comment cela évolue, en donnant du paracétamol et en suivant la posologie indiquée. Au-delà de 3 jours, il faut voir le médecin.
  • Lorsqu’un enfant a de la fièvre, on pense à le découvrir, à le faire boire correctement. Si d’autres signes apparaissent (l’enfant mange moins, urine moins, est grognon…) on fait le point avec le médecin.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo