france.tv
Parole d'expert

Nettoyer les oreilles de mon bébé

3 min de lecture
Publié le 10.05.2019 à 11h18 
(mis à jour le 13.05.2019 à 10h31)

Pour éviter les bouchons de cérumen ou les mauvais gestes sur les oreilles de votre nourrisson, notre pédiatre Arnault Pfersdorff vous livre ses conseils.

Qu’est-ce que le cérumen ?

Le cérumen, qu’on appelle communément la « cire d’oreille » sert à protéger le conduit auditif et à éliminer des bactéries et poussières, comme l’explique le docteur Arnault Pferdorff :

« Le cérumen est un mélange de sécrétions visqueuses (glandes sébacées et transpiration) qui sont produites dans la partie cartilagineuse de l’oreille externe. Fabriquer du cérumen montre que tout fonctionne bien car il intervient dans la lubrification du conduit : auto nettoyage des cellules mortes et il évite l’assèchement et la démangeaison de la peau à l’intérieur. Le cérumen intervient également dans la protection contre les bactéries, mycoses et…petits insectes. »

À quel âge mon bébé produit du cérumen ?

L’expert explique que, tout petit, quand l’enfant est dans une phase de succion, il fabrique très peu de cérumen. Sa production va arriver avec la mise en place de la mastication chez le nourrisson. Le mécanisme de production de cérumen va alors augmenter et son flux s’étendre vers l’extérieur du conduit auditif.

Les bons gestes pour nettoyer

Arnault Pfersdorff est catégorique : pas de coton-tige dans le conduit auditif :

« Il faut tout d’abord se dire que les oreilles de l’enfant ne sont pas « sales » : le cérumen c’est la vie. L’intérieur du conduit est auto nettoyant, seule l’entrée du conduit doit être nettoyée. Et il ne faut jamais introduire un coton-tige dans l’oreille car c’est la cause la plus fréquente de bouchon de cérumen : il y a alors un risque de blessure et de repousser les bactéries, les mycoses, les cellules mortes. Le plus simple est de nettoyer ce qui « dépasse du conduit auditif externe » à l’aide d’un linge mouillé propre ou un gant de toilette à usage unique. Le coton-tige peut être utile pour le pavillon de l’oreille. Attention à ne pas le blesser, car un nourrisson bouge »

Le bouchon de cérumen

Le bouchon peut apparaître si le volume de cérumen augmente ou s’il est mal évacué. Le spécialiste conseille aux parents de ne pas chercher à examiner eux-mêmes leur enfant au risque de le blesser ou de perforer son tympan, mais de l’emmener chez le médecin qui pourra l’ausculter en toute sécurité et diagnostiquer le bouchon de cérumen.

 Et comme le rappelle le docteur, il ne faut rien mettre dans le conduit auditif externe du bébé sans être certain que le tympan n’est pas fissuré. Car n’importe quel produit pourrait traverser le tympan et provoquer des lésions sur la partie neurologique voire une surdité.

Lutter contre le bouchon

  1. Laissez un linge humide tiède au contact de l’oreille contre l’entrée du conduit (on couche l’enfant dessus).
  2. Appliquez de l’huile d’olive ou de l’huile d’amande, 2 fois par semaine en préventif dans chaque oreille. Passez à 3 gouttes dans l’oreille chaque jour pendant 1 semaine s’il y a un bouchon.
  3. Mettez de l’eau tiède savonneuse, que vous poussez dans l’oreille à l’aide d’une seringue de 20 cc en mettant l’embout devant et non dedans puis faites couler. Laissez en place 5 à 10 minutes, l’enfant couché.
  4. Si le cérumen est très sec appliquez de l’eau oxygénée (pure ou diluée pour diminuer les pétillements) : le bébé est couché sur une oreille, vous mettez le liquide dans l’autre oreille, laissez agir 1 minute, ça pétille, puis rincez avec de l’eau claire.
  5. Vous pouvez lui donner des produits sur prescription en pharmacie : à base d’eau de mer saline (évitez les sprays chez les bébés).
  6. Évitez les poires chez les enfants. Préférez vous servir de la paume de la main à plat pour faire aspiration.
  7. Si ça ne marche pas contactez un pédiatre ou ORL.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo