france.tv

Nausées et vomissements de grossesse : quand consulter ?

3 min de lecture
Publié le 21.05.2021 à 12h19 
(mis à jour le 25.05.2021 à 09h06)

Les nausées et vomissements concernent 90% des femmes enceintes. Mais quand s’inquiéter ?

Quand consulter ?

Dr Imane Ben Barek, gynécologue-obstétricienne à la maternité de l’hôpital Beaujon AP-HP à Clichy, explique qu’il ne faut pas forcément attendre pour consulter si vous souffrez de nausées et vomissements pendant votre grossesse :

« On peut consulter tout le temps ! Les symptômes sont très variés d’une femme à l’autre. Certaines femmes vont avoir des nausées ou vomissements au réveil, d’autres vont vomir toute la journée… Il ne faut pas hésiter à consulter d’emblée son médecin traitant, gynécologue ou sage-femme. »

En effet, un professionnel de santé pourra vous réexpliquer les règles hygiéno-diététiques comme :

  • Petit déjeuner dès le saut du lit, voire, vous faire apporter le petit déjeuner au lit.
  • Privilégiez les aliments source de protéines, en limitant les produits trop sucrés ou gras.
  • Prendre un complément en vitamine B6.
  • Pensez à bien vous hydrater.

Dr Imane Ben Barek précise également que votre médecin pourra vous préscrire un traitement :

« Au-delà des règleshygiéno-diététiques qui peuvent vous aider à passer ce cap, on peut éventuellement vous prescrire un traitement, et vous expliquer quand re-consulter si cette prise en charge n’est pas suffisante. »

Le cas de l’hyperémèse gravidique

Pour certaines femmes malheureusement, les nausées et vomissements ne s’arrêtent pas au premier trimestre et peuvent se poursuivre jusqu’à l’accouchement. Cela peut être signe d’une hypérème gravidique, comme explique professeur Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien :

« On peut dire que l’hyperémèse gravidique est un intolérance alimentaire totale, associée à une perte de poids très importante, des nausées qui durent toute la journée. Pour essayer de se faciliter les choses, on utilise un score qui s’appelle PUQE, qui nous aide à classer les femmes en fonction de la sévérité des symptômes afin de diagnostiquer l’hyperémèse gravidique. La difficulté, c’est cette espèce de continuum entre des vomissements de début de grossesse, et une forme beaucoup plus sévère. »

Quoi qu’il en soit, si les nausées et vomissements deviennent trop importants, il faut consulter en urgence, conseille le Dr Imane Ben Barek :

« Quand l’alimentation, la réhydratation n’est plus possible, quand on perd beaucoup de poids, quand ce n’est plus supportable, il faut consulter aux urgences, pour une prise en charge plus optimal. »

La rédaction de La Maison des Maternelles