france.tv

Mon enfant refuse de manger des légumes

3 min de lecture
Publié le 11.06.2020 à 17h34 
(mis à jour le 11.06.2020 à 18h12)

Brocoli, haricot vert, chou, salade, courgette... Votre enfant vous fait la soupe à la grimace ? LMDM vous livre ses conseils pour lui faire aimer les légumes.

Les parents le savent bien : certains enfants ont plus de mal à manger des légumes que d'autres. Cela peut être vraie même au sein d'une même fratrie. Julie, mère de Paul, 9 ans, Léon, 7 ans, et Gustave, 3 ans, en sait quelque chose :

« Paul a toujours mangé très facilement tout ce que nous lui proposions. Léon, qui est né juste 18 mois après Paul, a suivi l'exemple de son grand frère !  Sans exagérer, ce sont des enfants qui se réjouissent quand leur père annonce qu'il prépare des épinards... Quand on a eu Gustave, on s'attendait naturellement à la même facilité... Nous avons vite déchanté ! Dès 18 mois, il a commencé à rechigner sur les légumes. Au début, on pensait que c'était à cause de la texture, et que cela s'arrangerait quand il passerait aux morceaux. Mais non ! Aujourd'hui à 3 ans, c'est un vrai casse-tête pour lui faire manger des légumes. On cache, on déguise... on tente tout ! »

Vous vous reconnaissez dans les mots de cette maman ? Voici quelques conseils pour tenter de leur faire manger -et aimer- les légumes !

Persévérez, sans forcer 

Si votre enfant refuse les petits pois après les avoir testés, ne le forcez pas : proposez-lui en plutôt une autre fois à un prochain repas. Un enfant peut mettre du temps à accepter un nouvel aliment, mais à force, il va sûrement finir par accepter. Si jamais cela ne passe toujours pas, il est possible qu’il n’aime pas. 

Encouragez-le à gouter (et permettez-lui de cracher)

Il est important que l'enfant goûte. Commencez par une cuillère ou deux pour le familiariser à la saveur du légume. Vous pouvez aussi dédramatiser la situation en disant à votre enfant : « Tu peux goûter, et si tu n'aimes pas, tu auras le droit de le recracher »

Camouflez... pour un temps !

Un cake… au brocoli ou un muffin… à la betterave. Pour habituer votre bébé à manger des légumes, vous pouvez camoufler ces derniers. Mais cette astuce doit être temporaire. Il est important que votre enfant connaisse ensuite la forme du légume, sa couleur, sa texture afin de pouvoir l’identifier et lui attribuer une saveur.

La friture 

Évidemment, à utiliser avec parcimonie ! L'enfant ne doit pas s'habituer à manger tout de cette façon, mais cela peut amuser votre enfant et lui permettre d'être moins réticent à gouter le légume. Vous pouvez plonger la tête d’un brocoli dans de la pâte à beignet puis les passer au four. Ou encore faire frire votre légume en le passant préalablement dans de la farine, de l’œuf et de la chapelure. Le légume est toujours visible mais il est présenté différemment et la panure apporte une texture supplémentaire.

Des assiettes rigolotes

Des brocolis pour cheveux, 2 rondelles de courgettes pour les yeux... On le sait, les enfants adorent ce genre d'assiettes. Amusé par la présentation de son plat, votre enfant peut être amené à manger plus facilement, "oubliant" ce qu'il est en train de manger. Vous pouvez aussi inventer un petit jeu avec votre enfant, en lui demandant de manger le nez du bonhome, puis l'oreille, les cheveux...

Impliquez votre enfant en cuisine 

C’est sûrement la meilleure façon de l’initier aux légumes : le faire participer à la création d’un plat. Cela lui permet d’apprendre à connaître l’aspect, le visuel du légume ainsi que son odeur. Vous pouvez débuter cela en faisant les courses avec lui, en lui demandant de vous aider à choisir les légumes. Posez-lui des questions, en fonction de son âge, afin que votre enfant s'intéresse aux végétaux : comment s'appelle ce légume ? Où pousse-t-il ? De quelle couleur est-il ? L’implication de votre enfant à un atelier cuisine va aussi lui permettre d’éveiller sa curiosité. Il sera alors plus volontaire pour goûter ses réalisations à base de légumes.

La rédaction de La Maison des Maternelles