france.tv

Mon enfant n'aime pas l'école

3 min de lecture
Publié le 01.06.2021 à 15h46 
(mis à jour le 01.06.2021 à 15h48)

Votre enfant n’aime pas l’école ? Aurélie Callet, psychologue, répond aux questions des parents.

Mon fils de 7 ans dit qu’il déteste l’école, mais travaille très bien. Est-ce qu’il n’aurait pas finalement plus de mal avec la séparation ?

Toute la maternelle, cela peut être l’angoisse de la séparation. Mais logiquement, au CP, la séparation n’est plus un sujet. En ce moment, le contexte est particulier car dans certaines familles les enfants vont à l’école et les parents restent en télétravail, une situation que les enfants ne comprennent pas toujours très bien.

Je trouve que le système scolaire français est lourd et vieux jeu, sans aucune liberté. N’est-ce pas dépassé ?

Mon avis personnel et de psy des enfants que je rencontre et qui ne le vive pas bien, je trouve en effet qu’on n’a pas changé beaucoup de chose depuis les 50 dernières années. Une fois de plus, il y a les écoles alternatives mais qui sont un luxe aujourd’hui. Après dans les écoles publiques il y a de supers profs aussi.  Il y a aussi pleins d’enfants à qui l’école correspond bien.

Ma fille de 10 ans réussissait sans efforts jusqu’ici. Mais cette année, elle a plus de mal et se désintéresse. Comment la motiver ?

Parfois, on peut avoir l’impression qu’un enfant qui n’a pas des bonnes notes, c’est qu’il a des difficultés. Mais il y a des enfants qui ont d’énormes facilités, qui s’ennuient, et lâchent. Ce n’est pas parce qu’on décroche qu’on a des difficultés. Il faut aussi faire un bilan avec l’enfant : est-ce qu’il a des difficultés ? Essayez de comprendre pourquoi il y a cette démotivation.

Est-ce que c’est une bonne idée de marcher à « la carotte » ? Dire à son enfant par exemple : on fera ceci si tu as des bonnes notes ?

On l’a tous fait. Il y a des enfants avec qui ça fonctionne très bien. Je trouve que dans l’idéal, c’est bien que l’enfant comprenne qu’il travaille pour lui, que nous on a déjà été à l’école, que s’il a 18/20 c’est bien pour lui, et que s’il a 0/20 c’est tant pis pour lui… Moi j’aime bien qu’ils aient les conséquences naturelles de leurs actes. Après, il y a pleins de parents qui ne laissent pas du tout leurs enfants aller « au fond de la piscine » pour remonter après ! Des parents me disent « On a bossé tout le week-end, on a eu 17 » : le pronom personnel n’est pas le bon ! Pensant aider ses enfants, on fait à leur place. Aujourd’hui il y a beaucoup d’enfants qui ne savent pas apprendre, qui ne savent pas faire leurs devoirs, qui n’ont pas de méthodologie. Idéalement, il faut que les enfants apprennent à être autonome tôt sur les devoirs. Si je peux donner un conseil, ne les faites pas travailler dans la cuisine ou le salon, sinon ils auront du mal après à travailler seul dans leurs chambres. Prendre l’habitude de leur faire faire leurs devoirs au calme, dans leurs chambres.

La rédaction de La Maison des Maternelles