france.tv
Parole d'expert

Mon enfant est cas contact : que faire ?

2 min de lecture
Publié le 11.06.2021 à 17h00 
(mis à jour le 11.06.2021 à 17h11)

 Dr Pfersdorff vous livre ses recommandations.

La période de pandémie peut être anxiogène pour les parents, qui craignent de voir leur enfant infecté par le Covid-19. Le docteur Pfersdorff, pédiatre, recommande cependant de ne pas tomber dans une inquiétude extrême, qui serait délétère pour l'enfant :

« On voit des parents très angoissés qui font des PCR à leur enfant toutes les semaines et qui sont toujours négatifs… attention, il ne faut tomber dans l’excès inverse, la peur des parents va se reporter sur l’enfant, ce n’est pas forcément une bonne chose. » 

Qu'est-ce qu'un cas contact ?

Le Dr Pfersdorff  rappelle ce qu’est un cas-contact : c’est une personne qui a été en contact -en respectant les gestes barrières- avec une autre personne positive au Covid-19.

Mais il existe aussi ce qu’on appelle le cas-contact à risque :

« Pour ces cas-là, on va les tracer beaucoup plus. Ce sont les personnes qui n’ont pas fait les gestes barrières, comme le port du masque, et ont été en contact avec une personne infectée ou susceptible de l’être par le Covid-19 pendant plus de 15 minutes. »

Dans le cas d’un cas-contact à risque, des mesures d’évictions seront prises pour l’enfant, jusqu’à ce que le test soit négatif. En résumé, le docteur Pfersdorff préconise :

  • Si votre enfant a de la fièvre, faites le point avec votre médecin.
  • Ne vous précipitez pas à faire un test PCR
  • Faites bien la différence entre cas-contact, et cas-contact à risque.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo