france.tv

Môm'artre : la garde d'enfants solidaire et artistique

2 min de lecture
Publié le 18.11.2019 à 12h12 
(mis à jour le 18.11.2019 à 12h36)

Cette halte-garderie accueille les enfants de 4 à 11 ans après l'école, jusqu'à 20 heures.

Au début des années 2000, Chantal Mainguené se retrouve seule avec ses 2 filles. Travail en horaires décalés, budget serré… La jeune maman constate qu’il manque des solutions adaptées à sa situation. Elle commence donc à imaginer et concevoir l’association Môm’artre, qui va naître en 2001. Une structure d’accueil pour les enfants de 4 à 11 ans, avec des horaires élargis (jusqu’à 20 heures), et qui offre des tarifs ajustés selon les revenus de la famille : de 0,10 centimes à 10 euros l’heure.  

En plus de ces services, Môm’artre propose de nombreuses activités artistiques aux enfants, comme l’explique Pascal Turbé, responsable chez Môm’artre :

« On leur propose une activité artistique sous forme de projet. Elle est menée par un artiste qui a une activité professionnelle, une production propre. »

Un dispositif qui allie art et devoirs et qui porte ses fruits, comme a pu le constater Audrey Yousfi, responsable de Môm’Argenteuil :

« On reçoit beaucoup d’enfants qui ont des difficultés à s’exprimer. Ce qui est normal à leur âge. Et qui ont des difficultés à gérer leurs émotions. Mais grâce aux ateliers artistiques on a pu voir une énorme progression sur beaucoup d’enfants. Et l’aide aux devoirs se passe notamment mieux justement après un atelier artistique. Cela fait une cassure après l’école et on a de beaux résultats. »

Depuis sa création le réseau de Môm’artre s’est développé dans toute la France. Déployé sur 3 régions, il a désormais 16 structures d’accueil pour les enfants, à Paris, Argenteuil, Nantes, Bordeaux, ou Marseille. Un réseau qui a ainsi permis de prendre en charge plus de 5000 enfants en 2017.

La rédaction de La Maison des Maternelles