france.tv

Ma vie avec mes quadruplés, nés pendant le confinement [témoignage]

2 min de lecture
Publié le 06.10.2020 à 14h41 
(mis à jour le 12.10.2020 à 16h25)

Néreïa, Tïana, Waïat et Naël ont 5 mois : ces quadruplés sont nés en mars dernier, en plein confinement ! Notre caméra est allée filmer cette famille peu ordinaire du côté de Strasbourg. 

Le soleil se lève à peine, et la journée commence pour Sarah et Loïc. Biberons, changes, câlins : malgré les apparences, le quotidien de ces jeunes parents ne ressemble pas tout à fait à celui des autres parents. Et pour cause, Sarah a accouché non pas d'un, mais de 4 bébés !

Aujourd'hui parents comblés, la grossesse de Sarah n'a pourtant pas été simple. La jeune femme est alitée pour menace d'accouchement prématurée. Heureusement, les bébés se portent bien. Mais la crise sanitaire du Covid-19 se déclenche. Isolée, Sarah ne peut plus recevoir autant de visites qu'avant. Elle accouche finalement par césarienne le 21 mars dernier au CHU de Strasbourg. 

Après quelques temps passé en neonatalogie, Néreïa, Tïana, Waïat et Naël peuvent finalement rentrer à la maison ! Toute la famille est alors réunie : les quadruplés et leurs parents, mais aussi leur ainé, Eïdem, 4 ans, qui a eu d’un seul coup 2 petits frères et 2 petites sœurs. Un grand frère très investi, qui, du haut de ses 4 ans, choie ses petits frères et soeurs et leur donne le biberon :

« Le grand est très investi ! Mais je fais aussi attention à le préserver. C'est un grand frère, mais c'est toujours mon enfant ! »

Depuis le retour à la maison, la vie avec leurs 4 bébés s'organise doucement, témoigne Sarah :

« L'organisation d'une journée ne ressemble pas à la suivante ! On essaye non pas d'être parfaits, mais de s'adapter. Ne pas mettre les bébés de côté, ni le grand, ni le couple. C'est important aussi qu'on ait du temps pour chacun des bébés, et pas toujours tous les 4 ensemble. On apprend à vivre avec certains pleurs et cris... en leur expliquant : "Je m'occupe de ton frère / de ta soeur", et en essayant de les rassurer ! On se pose quand ils font la sieste. On dort aussi. Sinon, on ne tiendrai pas ! »

La vie avec des quadruplés n'est effectivement pas simple ! Et quand les parents décident d'aller faire une petite ballade, c'est une activité qui peut vite prendre une grande ampleur, comme explique notre jeune maman : 

« Rien n'est simple quand on a des quadruplés ! Une sortie par exemple... Quand on sort pour une petite balade, c'est comme si on partait en voyage ! Il faut tout préparer, fois 4. Parfois, on mets plus de temps à se préparer qu'à se balader vraiment.  En portage c'est trop compliqué, alors on a 2 poussettes doubles. Mais je sors rarement toute seule avec eux, il faut être à 2. »

Une fraterie qui, lors des balades, force l'admiration !  Loïc raconte :

« À chaque fois qu’on se promène, les gens nous questionnent, nous regardent, c’est un peu unique !  Les gens sont surpris, et je les comprends ! »

La rédaction de La Maison des Maternelles