france.tv
Parole d'expert

Les soins du cordon

4 min de lecture
Publié le 05.04.2019 à 14h03 
(mis à jour le 11.04.2019 à 09h44)

Bébé est né ! Notre puéricultrice vous explique comment soigner le cordon ombilical.

À la naissance de l’enfant, le cordon ombilical, qui a relié pendant plusieurs mois la mère à son fœtus, est coupé : il n'a plus aucune utilité pour le nouveau-né.

Ce geste symbolique est souvent réalisé par le conjoint, présent en salle d’accouchement. Le cordon ombilical est clampé puis sectionné. On place ensuite une petite pince ombilicale qui restera 2 ou 3 jours, jusqu'à ce que le cordon soit un peu plus sec. Mais le cordon n'aura, lui, pas encore disparu, comme le rappelle Laurence Rameau, puéricultrice :

« Il reste ensuite une partie du cordon qui met, elle, plus de temps à se dessécher totalement et à tomber. En général, il faut compter au plus une quinzaine de jours. Ensuite, l’ombilic va cicatriser ».

Afin de faciliter cette cicatrisation il va falloir faire en sorte que la zone ne s’infecte pas et qu’elle reste toujours au sec. Pour prendre soin du cordon, la puéricultrice vous conseille une petite liste d’équipements : compresses stériles, un antiseptique prescrit à la maternité, et de l’éosine aqueuse en dosette pour assécher.

Avant toute manipulation, il faut se laver les mains. N’hésitez pas à utiliser un gel hydro-alcoolique pour bien les désinfecter. Ensuite, retirez la couche de votre enfant. Si c’est un petit garçon posez un coton ou une compresse sur son sexe pour le positionner vers le bas et évitez un jet inopportun de pipi, qui vous obligerait à recommencer le soin.

Votre bébé est prêt. Imbibez une compresse de lotion antiseptique, et commencez le nettoyage en suivant les recommandations de la spécialiste :

« Il faut nettoyer le contour du cordon en tendant un peu la peau du bébé. Répétez ce geste tant que la compresse est sale en en changeant à chaque fois. Puis, utilisez une compresse sèche pour le dernier passage. »

Pour le cordon lui-même, il est important d’aller de l’intérieur (partie la plus propre) à l’extérieur avec la compresse. Si vous avez de l’éosine, « mettez-là directement sur la base du cordon puis laissez-le à l’air libre », indique Laurence Rameau. Ce geste doit être répété au moins 2 fois par jour : une fois après le bain, puis avant le coucher. Pensez-y aussi à chaque fois que le cordon est mouillé par l’urine, et ce, jusqu’à ce qu'il tombe.

Vous devez surtout bien veiller à ce que la couche ne passe pas sur le cordon, et donc, la replier vers l’extérieur.

Quand le cordon est tombé, il faut continuer les soins. Munissez-vous d’un coton-tige et nettoyer l’ombilic. Il ne faut pas avoir peur, car la peau est cicatrisée et fermée. Il faut simplement s’y prendre avec douceur. Mais ces gestes sont importants car ils vont permettre de retirer les petites sécrétions.

Cependant, soyez vigilants. Si l’ombilic se met à suinter, à saigner, ou à sentir mauvais, il faut consulter. S’il présente également des rougeurs, cela peut être le signe d’une infection ou d’une inflammation.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Laurence Rameau

Puériculturice

expert-photo