france.tv

Les signes annonciateurs de l'accouchement

5 min de lecture
Publié le 05.04.2019 à 16h22 
(mis à jour vendredi dernier à 15h01)

Quelques contractions ne signifient pas toujours que le travail a commencé. À quelques jours ou semaines du terme, LMDM vous aide à comprendre les signes que votre corps vous envoie.

Signe 1 : la descente du bébé

Lors d’une première grossesse, la descente du bébé se produit généralement entre la deuxième et la quatrième semaine qui précède l’accouchement. Alors que pour les grossesses suivantes, le bébé peut descendre en même temps que commence le travail. Lorsque le bébé descend, vous allez peut-être ressentir les symptômes suivants :

  • Une diminution de la pression de l’utérus sur le diaphragme. Ainsi, vous respirez plus facilement.
  • Une fréquente envie d’uriner, car le bébé appuie sur la vessie.
  • Des crampes aux jambes causées par la pression exercée sur certains nerfs dans le bassin.

Signe 2 : les pertes vaginales

Lorsque l’accouchement est imminent, vous pouvez avoir des pertes vaginales plus régulières et plus épaisses. Elles ne doivent pas être sanguinolentes, nauséabondes ou d’une couleur inhabituelle. Si tel est le cas, allez d’urgence consulter un médecin.

  • Et la perte du bouchon muqueux ?

Le bouchon muqueux est une substance gélatineuse qui ressemble à un blanc d’œuf. Il agit comme un bouclier qui renforce la protection de la poche des eaux. Au cours du neuvième mois, comme le col à tendance à se modifier, il peut arriver que l’on perde le bouchon muqueux. Cela ne veut pas dire que vous accoucherez dans les 24 ou 48 heures. Certaines femmes le perdent 1 mois avant, d’autres pendant le travail. Il n’y a pas de règle. Les femmes viennent généralement consulter pour cela mais ce n’est pas la peine. Ce n’est pas annonciateur de l’accouchement.

Signe 3 : l’énergie

La sensation de fatigue peut être assez intense lorsque le travail approche pour certaines. C’est souvent dû aux hormones, à la prise de poids ou au sommeil plus léger.

Chez d'autres femmes, au contraire, l’arrivée du travail peut procurer un regain d’énergie. Elles commencent à s’activer à faire pleins de choses dans la maison par exemple. Veillez cependant à vous ménager car vous aurez besoin de toute votre énergie pour l’accouchement.

Signe 4 : les vraies et fausses contractions

Il faut être capable de différencier les différentes contractions durant cette période. C’est-à-dire qu’il faut reconnaître le faux travail du vrai travail.

Le faux travail : il s’agit d’un épisode de contractions qui peut durer 2 ou 3 heures et qui est assez douloureux, mais il ne persiste pas. Les contractions sont douloureuses et régulières comme au cours du travail, mais elles n’ont aucun effet sur la dilatation du col. Cela veut dire que le col mature tranquillement. Il se ramollit et raccourcit mais ne s’ouvre pas.

Le vrai travail commence par le pré-travail, qui correspond à la préparation du col à l’ouverture active : il va se raccourcir, se centrer, se ramollir et s’ouvrir d’1 ou 2 centimètres.

Les contractions sont encore irrégulières et assez espacées. Il se passe dix minutes à peu près entre chacune d’elles. Elles peuvent même s’arrêter quelques heures avant de reprendre. Quand elles sont très régulières et douloureuses, c’est le travail qui commence. Le col se dilate alors régulièrement et efficacement.

Quand les contractions sont régulières et espacées toutes les 5 minutes pendant 2 heures, il faut aller à la maternité.

Signe 5 : la perte des eaux

La perte des eaux annonce un accouchement imminent. Il s’agit de la rupture de la poche qui contient le bébé, le placenta, le cordon ombilical et le liquide amniotique. Elle protège le bébé des bactéries, des champignons et des virus. À ce moment-là, il y a 2 cas de figures :

  • Soit il y a un écoulement franc de liquide amniotique transparent qui donne une flaque. Dans ce cas, il faut partir dans les 2 heures qui suivent à la maternité.
  • Soit, il s’agit d’une fissuration et cela ne coule pas trop.

S’il n’y a pas de contractions, il faut patienter 2 heures avant d’aller à la maternité. Cependant, s’il y a des contractions, on n’attend pas, on part tout de suite ! Attention, toutes les mamans ne perdent pas les eaux avant d’arriver à la maternité.

à noter

Tous les accouchements sont différents, et vous ne pouvez pas prévoir la durée de celui-ci. Cependant, sachez qu'un second bébé est souvent plus rapide à venir ! Pour un premier bébé, l’accouchement est plus long car le chemin n’a jamais été fait, le col n’a jamais été dilaté. En moyenne, le pré-travail dure entre 2 et 72 heures. Le travail, lui, dure environ 8 heures (de 3 centimètres de dilatation à la naissance du bébé) : le col se dilate de 1 centimètre par heure pour le premier enfant, et de 2 centimètres par heure pour le second.
La rédaction de La Maison des Maternelles