france.tv

Les enseignants porteront des masques transparents d'ici l'automne

1 min de lecture
Publié le 09.09.2020 à 14h21 
(mis à jour le 09.09.2020 à 15h27)

Ces masques, dit inclusifs, seront remis en priorité aux enseignants d'enfants malentendants et d'écoles maternelles.

Les enseignants prioritaires

Sophie Cluzel, la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, l'a annoncé dans Le Journal Du Dimanche : l'Éducation nationale a passé commande pour plusieurs centaines de milliers de masques dit inclusifs, c'est-à-dire laissant apparaître la bouche. Sophie Cluzel a précisé : 

« Nous allons déjà fournir les professeurs. Ensuite tous les agents d'accueil au contact du public sont concernés.»

En priorité, ce sont les professeurs d'écoles maternelles mais aussi les enseignants d'enfants porteurs de handicap, et notamment d'enfants malentendants, qui se verront remettre ce type de masque par le gouvernement. La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées a ajouté :

« Plus de 100 000 masques seront fabriqués d’ici à la fin du moisDes masques transparents, réutilisables, lavables 25 fois à 60 °C, qui vont être disponibles en grand nombre dans le courant de l’automne »

Qu'est-ce qu'un masque inclusif ?

Ces masques, composés de 2 larges bandes de tissus sur le nez et le menton, laissent apparaître la bouche de celui ou celle qui le porte, derrière un plastique transparent. Une nécessité pour les personnes malentendantes, qui ont besoin de voir les mouvements de la bouche de leurs interlocuteurs pour mieux les comprendre, mais aussi pour les plus petits.

En effet, la dissimulation du bas du visage des professeurs des écoles peut entraîner des soucis de communication pour les plus jeunes, entraînant des difficultés de langage ou d'apprentissage de la lecture. 

Aujourd'hui, 5 modèles de masques transparents sont homologués, dont deux ont été conçus dans des entreprises employant des personnes handicapées, a souligné Sophie Cluzel.

La rédaction de La Maison des Maternelles