france.tv

Les enfants nés dans des familles homoparentales réussiraient mieux à l’école

2 min de lecture
Publié le 02.11.2020 à 14h08 
(mis à jour le 02.11.2020 à 14h25)

Selon une étude américaine, ces enfants auraient plus de chances de réussir à l'école.

C’est une étude publiée par la Revue américaine de sociologie : les enfants élevés dans des familles homoparentales auraient 4,8% de chances supplémentaires d’avoir un diplôme équivalent au bac.

Cependant, les auteurs "ne trouvent pas d'hétérogénéité dans les résultats en fonction du genre de l'enfant, de son ethnicité ou encore du statut marital de ses parents » : l'orientation sexuelle des parents n'est donc peut-être pas la première cause des bons résultats des enfants.

Mais l'étude souligne que les homoparents sont généralement plus aisés, plus éduqués et plus âgés que la moyenne des autres parents. Cela s’explique en partie par les difficultés pour les couples homoparentaux à accéder à la parentalité.

Les chercheurs remarquent que "la motivation à être parents et l'anticipation d'avoir un enfant aurait trois fois plus d'impact que les caractéristiques socio-économiques". Les parents s’impliquent alors plus, en moyenne, dans l'éducation de leurs enfants.

"Nous en concluons que les enfants nés par des homoparents ont au moins autant de chance (si ce n'est plus) d'être bons à l'école que les autres enfants", poursuivent les chercheurs.

La rédaction de La Maison des Maternelles