france.tv

Les différentes positions du placenta

3 min de lecture
Publié le 07.04.2021 à 17h40 
(mis à jour le 07.04.2021 à 17h49)

Bas inséré, recouvrant... Dr Imane Ben Barek, gynécologue-obstétricienne à la maternité de l’hôpital Beaujon AP-HP à Clichy, nous explique tout ce qu'il faut savoir sur les positions du placenta dans l'utérus.

Positions normales du placenta

Dans la majorité des cas, le placenta s’insère aléatoirement dans l’utérus : il peut être en position antérieure (côté ventre) fundique (en haut) ou postérieure (côté dos). « Du moment qu’il est loin du col, cela ne pose pas de problème » précise le Dr Imane Ben Barek.

position

Positions anormales du placenta

Le placenta recouvrant : le placenta est sur le col de l’utérus. Cela est problématique pour l’accouchement car il faut que ça soit le foetus qui se présente en premier et non le placenta. La patiente sera mise au repos pour sa grossesse, il y a un risque de saignements. Si le placenta reste recouvrant à l’accouchement, une césarienne sera envisagée.

Placenta bas inséré : il y a un risque de petites hémorragies, mais en fonction de la distance entre le placenta et le col, l’équipe médicale décidera si oui ou non l’accouchement par voie basse est possible.

anormales

Le placenta peut-il bouger lors de la grossesse ?

Pas de panique si vous ressortez de votre première échographie et que votre placenta est bas inséré ou recouvrant ! En effet, comme l'explique Dr Imane Ben Barek, cela peut changer :

« La position du placenta fait partie des choses qu’on vérifie à l’échographie. On regarde sa forme, etc. L’utérus est petit. Donc très fréquemment, il est bas inséré voire recouvrant au premier trimestre, et au fur et a mesure que l’utérus va grandir il va emporter avec lui le placenta et l’éloigner du col. »

La rédaction de La Maison des Maternelles