france.tv

Les différentes méthodes de préparation à l'accouchement

4 min de lecture
Publié le 04.04.2019 à 18h32 
(mis à jour le 18.04.2019 à 17h03)

Yoga, chant prénatal ou encore préparation aquatique... Il existe de nombreuses formes de préparation à l'accouchement. 

Des méthodes qui s'adaptent aux futures mamans et à leurs attentes. Entamer une préparation à l'accouchement permet aussi, au delà de l'aspect purement physique, de commencer une préparation psychologique à ce grand événement de la vie.

La préparation classique

La préparation à la naissance et à la parentalité permet d'informer les futurs parents sur l'accouchement, mais pas seulement ! Comme son nom l'indique, les cours portent aussi sur la parentalité, et donc l'accueil du bébé, l'allaitement, les soins du nouveau-né... Elle peut se faire à l'hôpital ou bien chez une sage-femme libérale. Les séances se déroulent en groupe la plupart du temps mais peuvent aussi se faire en séances individuelles, selon le souhait des parents.

Le yoga prénatal, pour connaître son corps

Le yoga prénatal est un excellent moyen de pratiquer une activité physique douce pendant la grossesse. Apprendre à maîtriser sa respiration, se relaxer mentalement et physiquement est un sérieux atout avant d’accoucher. Au-delà de l’effet relaxant, cela permet d’apprendre à étirer le dos, bien placer son bassin, se lever sans douleur, reconnaître son périnée.

Loin d’être compliqué, c’est une méthode qui vous permettra d’allier détente et exercice physique. Les séances sont remboursées par la Sécurité sociale. Les 7 séances de préparation à la naissance sont prises en charge à 100 % à condition que les cours soient dispensés par un médecin ou une sage-femme. Des séances en groupe, la plupart du temps.

L’haptonomie, être enceinte à deux !

L’haptonomie est une technique parfaite pour impliquer le père du bébé avant la naissance. Il s’agit d’une science de l’affectivité. On y établit une relation tactile avant même l’accouchement afin de donner un sentiment de sécurité au futur bébé. On peut la commencer lorsque la maman ressent bien les mouvements du bébé dans son ventre.

À travers les caresses sur le ventre de la future maman, les parents apprennent à déplacer leur enfant, à le bercer. Le papa va lier une relation avec le bébé in utéro. Cette technique sert à rencontrer son bébé. Il est également possible de pratiquer l’haptonomie lorsque le bébé est né afin de le rassurer.

La piscine, une préparation aquatique

Comme le yoga prénatal, la piscine permet d’allier préparation et pratique physique. L’effet d’apesanteur rend cette préparation facile et efficace car les mouvements se fond plus facilement. L’eau devrait permettre une meilleure relaxation. Cette préparation est déconseillée aux femmes qui souffrent d’hypertension, de contractions utérines fréquentes, de maladie de peau ou de fièvre.

Le chant prénatal, les sons au service des muscles

Avec le chant prénatal, l’idée est de créer un impact des sons sur le corps. L’abdomen devient une caisse de résonance. On établit un lien entre respiration et gestion des contractions. L’idée est de transformer la contraction en vocalise, et donc de permettre à la maman d’aller plus loin et de se surpasser. Le chant prénatal n’est pas conventionné, il est alors souvent choisi comme un complément à une préparation à l’accouchement.

La sophrologie, pour les femmes anxieuses

La sophrologie est un bon moyen de détendre les femmes qui ont l’angoisse de l’accouchement et de la capacité à mettre au monde leur enfant.

Comment cela se passe ? La future maman va visualiser à l’avance son accouchement en l’appréhendant de façon positive et en imaginant le déroulement jusqu’à la naissance du bébé. Avec l’aide des sages-femmes, elles apprennent à dédramatiser pour que la confiance soit retrouvée le jour de l’accouchement.

L’acupuncture, en complément

Ce n’est pas une réelle préparation à l’accouchement, mais en complément d'une autre, cela permet de réduire les angoisses. Une médecine douce qui permet de soigner les maux de grossesses.

Il existe une multitude de préparation à la naissance dont la plupart sont remboursée par la Sécurité sociale. Il s’agit donc de trouver la technique la plus adaptée aux futures mamans et papas. Un accompagnement théorique et pratique pour être vraiment prête le jour J !

La rédaction de La Maison des Maternelles