france.tv

Les consultations de psychologue remboursées dès 3 ans

2 min de lecture
Publié le 29.09.2021 à 10h12 
(mis à jour le 29.09.2021 à 11h06)

Le chef de l’État a annoncé que les consultations de psychologue seront désormais remboursées dès l’âge de 3 ans.

« La pandémie a révélé l’importance du sujet de la santé mentale », a déclaré le chef de l’État en clôture des Assises de la santé mentale ce 28 septembre. Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures, dont le remboursement des consultations de psychologue pour tous les Français dès 3 ans.

Cette prise en charge se fera toutefois sous conditions : les patients devront être « adressés par prescription médicale dans le cadre d’un forfait de consultation », la première séance étant facturée 40 euros et les suivantes 30 euros chacune, renouvelable l’année suivante si besoin.

Cette annonce s’inscrit dans une forte demande de soins, sous fond de crise sanitaire ayant augmentée le nombre de personnes en souffrance psychique, dont des enfants. Une enquête CoviPrev publiée le 17 septembre dernier rapporte que 15% des Français montrent des signes d’un état dépressif (+ 5 points par rapport à la situation hors épidémie), 23% des signes d’un état anxieux (+ 10 points) et 10% ont eu des pensées suicidaires au cours de l’année (+ 5 points).

Cependant, l'annonce n'a pas été bien reçue par tous les psychologues, qui dénoncent un mépris de leur profession. Patrick-Ange Raoult, secrétaire général du Syndicat national des psychologues (SNP) a déclaré : « C’est absolument scandaleux ce qu’on vient d’entendre, ça marque un mépris profond de notre profession et de la population ». Les professionnels reprochent notamment le passage obligatoire par un généraliste pour bénéficier du dispositif ainsi que les bas tarifs du remboursement des consultations. 

Le chef de l’État a également annoncé la création de 800 postes dans les centres médico-psychologiques pour « réduire au maximum les délais d’attente », qui peuvent aujourd’hui aller jusqu’à 18 mois dans les territoires les plus tendus. Parmi d’autres mesures, Emmanuel Macron a déclaré la mise en place d’une maison des adolescents dans chaque département, et de 100 places en accueil familial thérapeutique sur deux ans.

La rédaction de La Maison des Maternelles