france.tv
Parole d'expert

Les aliments pour bien grandir : un pédiatre vous dit tout

3 min de lecture
Publié le 16.01.2020 à 10h51 
(mis à jour le 16.01.2020 à 16h27)

Pour favoriser la croissance, il s’agit de choisir une nourriture adaptée pour son enfant. Notre pédiatre Arnaud Pfersdorff nous dévoile les ingrédients qui aident à bien grandir. 

Tout d’abord, il faut savoir que l’enfant connaît des périodes de croissance plus importantes que d’autres : 

  • Une croissance rapide de la naissance jusqu’au 3 ans,
  • Et un pic de croissance au début de la puberté vers 10-11 ans. 

Le calcium : l’ingrédient essentiel pour bien grandir 

Le calcium est un agent essentiel dans la croissance d’un nourrisson, dès 6 mois. Notre pédiatre Arnaud Pfersdorff nous explique pourquoi : 

« A partir de 6 mois, l’enfant a besoin de cinq fois plus de calcium que l’adulte. Il est très important pour le développement des os et des dents. Il favorise aussi les muscles, le cœur et le système nerveux. »

Le calcium dans les aliments 

  • On le trouve dans le lait maternel et les préparations pour nourrissons.
  • Des équivalents laitiers : laitages, fromages. Dans les yaourts, les petits suisses également. Sachant que, un yaourt = 2 petits suisses = 125 ml de lait.
  • Dans les légumes comme l’oignon, le poireau, le cresson, le chou ou l’épinard.
  • Dans de l’eau comme l’Hépar, la Contrex ou la Salvetat.

La vitamine D, le bon ami du calcium

La vitamine D est indispensable pour absorber le calcium. Il va le transporter et le fixer sur les os. Quand on habite au soleil, on va la fabriquer par la peau en photosynthèse. Mais sinon, il faut compléter cet apport. Dans les aliments, on la retrouve dans : 

  • Des poissons gras comme le thon, le maquereau, le saumon ou la sardine.
  • Dans le jaune d’œuf.
  • Le lait enrichi en vitamine D.

Mais souvent, l'alimentation ne suffit pas. Alors pour compléter, il faut donner des gouttes de vitamine D. Il faut donner entre 1 et 4 gouttes par jour à la cuillère, directement dans la bouche. Il est déconseillé de le mettre dans le biberon car le produit reste collé aux parois. 

A partir de 18 mois, Arnault Pfersdorff conseille de passer à des vitamines sous forme d’ampoules (entre 80 000 et 100 000 unités). 

Notre pédiatre indique qu’il faut faire très attention avec les régimes de type vegan, car ils sont pauvres en vitamine D et en calcium.

Douleurs de pic de croissance, une idée reçue !

Parfois, certains enfants entre 3 et 12 ans se plaignent de douleurs dans les jambes. Les parents disent qu’il s’agit de douleurs de croissance, ce qui est faux, comme l’explique notre pédiatre : 

« Souvent, quand ces douleurs apparaissent, les parents me disent que c’est les os qui grandissent. C'est faux ! Mais cela peut être en rapport avec un manque de vitamine D ou de calcium ! Si les symptômes persistent, ce qui est rare, les parents peuvent demander une radio pour contrôler cela. »

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo