france.tv

Le Sénat vote le doublement du congé paternité

1 min de lecture
Publié le 16.11.2020 à 08h47 
(mis à jour le 19.11.2020 à 17h33)

Cette réforme fait passer le congé de 14 à 28 jours et doit entrer en vigueur le 1er juillet 2021.

Dans la nuit de vendredi 13 à samedi 14 novembre 2020, les sénateurs ont voté à une large majorité le doublement du congé paternité de 14 jours à 28 jours. Le texte, adopté par l’Assemblée nationale, a été votée par 341 voix pour, 2 contre et 1 abstention.

Senat congé paternité

En plus du doublement du congé paternité, cette réforme va également rendre obligatoire pour chaque père de prendre 7 jours de congé paternité. Elle entrera en vigueur à partir du 1er juillet 2021. Les 3 jours du congé de naissance resteront à la charge de l’employeur, et les 25 jours qui restent seront financés par la Sécurité sociale.

Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles s’est félicité de cette décision :

« Dix-huit ans que cela n’avait pas bougé ! Le doublement du congé paternité a été voté hier soir au Sénat à une quasi-unanimité. Une réforme sociétale majeure pour les enfants de notre pays et pour l’égalité entre les femmes et les hommes. »

Dans le même temps, le Sénat a rejeté, à 203 voix contre et 130 voix pour, un amendement de Chantal Deseyne, cosigné par le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, qui visait à revenir sur le caractère obligatoire des 7 premiers jours de congés.  

La rédaction de La Maison des Maternelles