france.tv

Le protocole sanitaire allégé dans les écoles

1 min de lecture
Publié le 22.09.2020 à 15h53 
(mis à jour le 22.09.2020 à 16h59)

Annoncé jeudi dernier par le ministre de la santé Olivier Véran, le protocole sanitaire concernant les écoles est allégé depuis ce matin. Le but est d’éviter la fermeture des classes et des établissements.

Le Haut Conseil pour la santé publique (HSCP) a décrété que les enfants étaient peu susceptibles de se contaminer entre eux et de contaminer leurs enseignants, qui doivent tous porter un masque. Dans la foulée, le gouvernement a tenu à alléger le protocole sanitaire scolaire.

Réduire le nombre de classes et d’écoles fermées

Alors que plus de 2 000 classes et près de 90 établissements scolaires sont fermés, le gouvernement souhaite éviter une "année gruyère" pour les élèves.

3 cas positifs pour fermer une classe

Ainsi, hier, 1 seul enfant testé positif suffisait pour fermer une classe. À partir d’aujourd’hui, ce nombre passe à 3 membres d’une famille différente. Les autres enfants de la classe ne seront pas mis en quarantaine et pourront continuer à aller à l’école tous les jours sans être considérés comme "cas contacts", et même chose pour leur professeur.

Par contre, les enfants ou professeurs présentant des symptômes du coronavirus devront consulter un médecin qui déterminera la nécessité d’un test ou non.

Les enseignants désapprouvent

Cette décision est loin de faire l’unanimité. Alors que beaucoup de classes déplorent déjà de nombreux absents, cet allègement devrait encore augmenter l’inquiétude de certains parents. D’autant plus que le nombre de cas positifs ne cesse d’augmenter dans le pays. Certains enseignants rappellent que, même si les enfants sont moins contagieux, ils le sont tout de même.

La rédaction de La Maison des Maternelles