france.tv

Le combat pour l'inclusion des enfants en situation de handicap

3 min de lecture
Publié le 11.02.2020 à 10h14 
(mis à jour le 11.02.2020 à 17h17)

En 1965, Lino Ventura lançait un appel sur l’ORTF pour venir en aide aux enfants en situation de handicap. Un an plus tard il fondait l’association Perce-Neige qui accompagne et prend en charge ces enfants. C’est aujourd’hui son petit-fils Christophe Lasserre-Ventura qui préside la fondation. 

Lorsque Lino Ventura lance son appel à la télévision, le handicap est un tabou. En 1958, lui et sa femme Odette sont devenus parents pour la troisième fois d’une petite fille, Linda.  Peu à peu, le handicap mental de l’enfant se révèle. C’est une enfant « pas comme les autres ». Ses parents recherchent un établissement spécialisé. Ils ne peuvent que constater le manque de moyens de ces structures quand elles existent. Une question obsède alors les Ventura : « Que deviendra notre fille lorsque nous ne serons plus là ? »

Quarante ans plus tard, moins tabou, toujours d’actualité

Si les parents et les enfants en situation de handicap sont moins stigmatisés qu’il y a quarante ans, il y a encore énormément de travail pour que ceux-ci soient mieux accueillis dans la société. Il manque encore cruellement de places en France pour ces enfants notamment dans les écoles. Christophe Lasserre-Ventura estime « à plus de 100 000 enfants aujourd’hui déscolarisés parce qu’ils sont en situation de handicap. »

Pour tenter de combler ces lacunes importantes, la fondation Perce-Neige soutient « Le village des enfants extraordinaires » et crée des « Classes soleil » qui sont adaptées aux enfants autistes. Christophe Lasserre-Ventura explique :

«  Notre rôle n’est pas de se substituer aux parents, mais d’apporter une solution d’accueil et de leur permettre de trouver une réconfort moral tout au long de leur vie, donc même après la disparition des parents. »

Ils accueillent aujourd’hui 1100 personnes au sein de 40 établissements, ouverts jour et nuit, toute l’année. 

Un combat pour l’inclusion 

La mixité entre les enfants atteints de handicap et les autres est très importante pour les deux. Elle permet aux enfants en situation de handicap de progresser plus vite et cela favorise leur adaptation à la communauté, ils sont moins stigmatisés. C’est également bénéfiques pour les autres enfants qui seront sensibilisés au handicap et deviendront sans doute plus inclusif lorsqu’ils seront plus âgés et amenés à prendre des responsabilités.

C’est justement le combat de la fondation, particulièrement avec le slogan de leur dernière campagne, « Faites place ! » :

« Avec cette campagne, Perce-Neige souhaite alerter sur l’urgence de faire une véritable place aux personnes en situation de handicap mental, de polyhandicap, de handicap physique, d’autisme dans la vie ordinaire : dans les écoles, les entreprises, les commerces, les transports en commun, les restaurants, les lieux culturels... de leur faire de la place dans la société. »

campagne faites place

 

à noter

Vous pouvez soutenir la fondation sur le site : perce-neige.org
La rédaction de La Maison des Maternelles