france.tv

Le Collège des sages-femmes contre le masque à l’accouchement

1 min de lecture
Publié le 30.10.2020 à 09h13 
(mis à jour le 03.11.2020 à 09h37)

Dans ses dernières préconisation le CNSF encourage les professionnels à laisser les femmes accoucher sans masque.

À la veille du confinement du 30 octobre 2020, le Collège national des sages-femmes (CNSF) a publié de nouvelles préconisations pour la pratique des sages-femmes. Dans ce document, la question de l’accouchement masqué est traitée dès les premières pages. Si une patiente est asymptomatique, alors, le CNSF recommande de la laisser accoucher sans masque :

« Le CNSF préconise que la patiente asymptomatique puisse retirer son masque lors du travail et des efforts expulsifs. »

Pour que cela soit possible, il faut que les équipes médicales soient équipées en fonction :

« Le personnel soignant devra être équipé de masques FFP2, de charlotte, de lunettes de protection et de surblouse à usage unique (équipement pour acte à haut risque de contamination). Cet équipement sera à mettre en place avant le retrait du masque par la patiente. Il sera à retirer et éliminer avant toute sortie de la salle de naissance. »

Ces recommandations pourraient être prises en compte dans les maternités. Sauf que celles du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) n’ont pas bougées : le port du masque pour la patiente est toujours recommandé lors des efforts expulsifs. Bien qu’il ne peut être imposé, comme le rappelle l’organisme.

La rédaction de La Maison des Maternelles