france.tv

Le cododo, avantages et inconvénients

2 min de lecture
Publié le 31.01.2020 à 14h31 
(mis à jour le 06.03.2020 à 16h13)

S’il y a bien un sujet qui divise parents et professionnels, c’est le cododo ! Est-ce bénéfique ou néfaste de dormir avec nos enfants ou à côté de nos enfants ? Voici quelques arguments pour vous aider à faire votre choix. 

Pour rappel, le cododo est le fait de partager sa chambre, voire son lit avec son bébé. C'est une pratique très répandue mais aussi très controversée. 

Cododo, les avantages ? 

Ses défenseurs expliquent que l’avantage principal est de favoriser l’allaitement maternel. Pour la maman, c’est plus reposant et cela lui permet de décrypter rapidement les signes de faim du bébé. Les nuits sont moins hachées et le sommeil de meilleur qualité. L'OMS préconise de garder l'enfant dans la chambre parentale pendant les six premiers mois de sa vie.

L’autre raison soulevée par les adeptes est que cette pratique renforcerait le lien maternel. Ce contact permet de pouvoir rassurer les mamans inquiètes de savoir leur tout-petit trop loin durant la nuit. 

Le cododo, les contres ? 

Du côté des avis hostiles au cododo, la raison principale reste le risque d’étouffement de l’enfant, lorsque l'enfant dort dans le lit des parents. L’adulte étant en sommeil profond lorsqu’il dort, il peut oublier la présence du bébé à ses côtés. L’étouffement peut aussi venir des oreillers, draps ou couettes. 

Pour Laurence Rameau, puéricultrice, cela n’apporte rien à l’enfant : 

« Ce n’est pas un besoin pour le bébé. Son besoin c’est d’être en relation avec ses parents, il a besoin de s’attacher. L’attachement, c’est un besoin vital. Ce qui est important pour le bébé c’est d’être pris dans les bras, qu’on s’occupe de lui. Mais la nuit, c’est fait pour dormir. Il n’a pas besoin de dormir avec ses parents. Le risque c’est d’avoir des parents qui ne comprennent pas que l’enfant ne fait plus partie d’eux-mêmes. Il y a des mamans qui veulent continuer la symbiose avec leur bébé, qui ont du mal à le lâcher, à comprendre qu’il est un être humain à part entière. L’idée ce n’est pas de culpabiliser les parents. C’est un choix de parents et ce n’est pas grave. Mais selon moi, le cododo c’est une fausse bonne idée. Un peu comme asseoir l’enfant avant qu’il soit capable de le faire. Ça lui fait plaisir, certes, mais ça le freine dans ses apprentissages. »

La puéricultrice soulève aussi que le cododo implique une perte d’intimité pour le couple qui transforme le lit conjugal en lit familial. L’omniprésence de l’enfant peut porter atteinte au couple. 

Enfin, beaucoup de spécialistes stipulent que l’enfant doit dormir dans un lit adapté à son âge et seul. Pour eux, un bébé a besoin de s’approprier son sommeil et s’habituer à dormir seul. Lorsque le bébé va grandir, il va avoir beaucoup de mal à dormir seul, ce qui pourra déclencher des nuits difficiles pour toute la famille. 

La rédaction de La Maison des Maternelles