france.tv

Le boum des crèches en plein air

2 min de lecture
Publié le 13.09.2021 à 17h44 
(mis à jour le 13.09.2021 à 17h53)

La crise sanitaire a joué un effet accélérateur dans le développement des crèches en plein air. Reportage à la crèche P’tit Jardin.

Certaines crèches font tout pour que les enfants soient un maximum dehors. C’est le cas à la crèche Ptit Jardin dans le 17ème arrondissement de Paris, qui pratique le semi plein air depuis 10 ans. Valérie Roy, sa directrice, raconte :

« Le semi plein air est un concept très simple : on accueille les enfants 80% du temps à l’extérieur, et 20% à l’intérieur. C’est l’inverse des structures classiques. »

Plus de motricité

L’enfant développe en effet mieux sa motricité globale et sa motricité fine dans cet environnement, et gagne en agilité. Se déplaçant plus librement, l’enfant a également accès à plus d’activités sensorielles. 

Du calme

Le fait d’être dehors également apaise plus les enfants. Amandine Macé, éducatrice de jeunes enfants dans la structure, témoigne :

« Les enfants sont moins envahis par les cris, le bruit des autres. Ils sont calmes. »

Moins de maladie

Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, le fait d’être dehors ne rend pas plus les enfants malades, au contraire ! Valérie Roy raconte :

« Je le constate depuis 10 ans, je n’ai pas d’épidémie de gastro, par exemple. On a quelques rhumes, mais très peu par rapport à une crèche classique. »

Et la météo ?

Quand il commence à faire vraiment froid, en dessous de zéro, les enfants sont rentrés à l’intérieur, explique la directrice. Mais à partir de 10 degrés, il suffit simplement d’être bien équipé :

« Il n’y a pas de mauvais temps, mais surtout de mauvais vêtements ! Si l’enfant est bien couvert, il peut être à l’extérieur. »

La rédaction de La Maison des Maternelles