france.tv

Le 4 pattes, en route pour la marche !

2 min de lecture
Publié le 18.12.2019 à 11h24 
(mis à jour le 13.01.2020 à 14h51)

Ca y est ! Votre bébé fait du quatre pattes. C’est l’étape qui précède la marche, comme nous l’explique Cécile Jarry, psychomotricienne.

Votre nourrisson a appris à se retourner, puis à ramper. Il a donc acquis les 2 premières étapes de la marche et va commencer à développer les suivantes, comme le décrit Cécile Jarry, psychomotricienne :  

« À force de ramper l’enfant va commencer à pousser un peu sur les bras, monter les fesses, se regrouper et trouver la position du quatre pattes. Souvent, il commence par trouver la position, balancer un peu pour trouver son équilibre, mais il n’arrivera pas tout de suite à avancer. »

Quand l’enfant maîtrise bien le quatre pattes, il va ensuite réussir à s’asseoir, comme nous l’explique l’experte :

« Soit il est allongé, il pousse sur le bras et il s’assoit, soit il est à quatre pattes, et il tombe sur les fesses. Toutes les manières sont bonnes pour y arriver. »

Quand le bébé a trouvé la position assise, il va avoir les 2 mains libres. Cela va lui permettre de jouer et de gagner en autonomie. Il prend également de la hauteur, découvre et voit plus de choses et est plus à l’aise pour développer des relations avec son entourage. 

C’est quand il est assis ou à quatre pattes que le bébé va chercher encore plus de hauteur comme l’indique Cécile Jarry :

« Il va venir chercher des appuis : table basse, canapé… Tout ce qui va être à sa hauteur pour commencer à se hisser. Il va se mettre à genoux, va lever une jambe, et se mettre dans la position du "chevalier servant". De là, il va venir attraper tout ce qu’il peut pour se hisser sur les bras et se mettre debout. »

À partir de cette étape, la marche n’est plus très loin. Mais avant de gambader, l’enfant va caboter, c’est-à-dire marcher en se tenant au mobilier qui l’entoure. 

« En gros à partir de 10, 12 mois on cabote, pour se lâcher ensuite et se mettre à marcher. »

Cependant, cet âge n'est qu'indicatif : à chacun son rythme !

La rédaction de La Maison des Maternelles