france.tv

La position assise du bébé : pas trop vite !

Publié le 08.01.2021 à 10h42 
(mis à jour le 11.01.2021 à 18h07)

Le docteur Laure Geisler confie à LDMD les raisons pour lesquelles il ne faut pas asseoir un bébé qui ne tient pas encore la position de façon autonome.

Le docteur Laure Geisler est médecin diplômée en santé de la mère et de l’enfant et créatrice de la chaîne Youtube Le cœur net. Pour LMDM, elle revient sur les différentes étapes de développement du bébé et sur l’importance de bien les respecter. Cela démarre souvent avec la position assise, comme elle le rappelle :

« C’est hyper important, il ne faut pas aller plus vite que la musique, on n’impose pas à l’enfant de s’asseoir ou se tenir debout quand il ne sait pas le faire. »

La colonne qui se muscle

La spécialiste rassure, car c’est un sentiment normal chez les parents que de vouloir voir grandir son enfant, mais aller trop vite peut ensuite avoir des conséquences sur son développement :

« La colonne vertébrale du bébé se forme et se muscle. Donc si l’on met l’enfant assis trop tôt la colonne va subir trop de pression. C’est assez malsain car en plus l’enfant va poser ses mains au sol comme il ne sera pas stable ce qui va également l’empêcher de les utiliser. »

Le docteur précise qu’il existe des petits moments du quotidien où l’on va pouvoir asseoir l’enfant :

« Au moment du repas ou du bain. Il existe des chaises hautes un peu rondes qui encerclent l’enfant et le maintiennent bien. Mais ça reste des moments courts. Il ne va pas y rester la journée. Donc sinon quand on pose son enfant, on peut le poser sur le ventre ou le dos avec des jouets et toujours sous surveillance. »

La rédaction de La Maison des Maternelles