france.tv

À la mer avec un enfant : quelles règles de sécurité ?

4 min de lecture
Publié le 02.07.2020 à 13h43 
(mis à jour le 03.07.2020 à 10h57)

Sandie Nahoum, maître-nageuse sauveteuse, nous explique les règles de sécurité à suivre lorsque l’on se baigne à la mer ou dans un milieu naturel avec un bébé ou un enfant. 

Les bons gestes à la mer

Avant de vous rendre à la plage avec un bébé, assurez-vous d’abord que plusieurs conditions sont réunies :

  • La température de l’eau n’est pas trop froide pour le nourrisson, qui supporte mal de l’eau à moins de 30 °C. 
  • La zone est surveillée par des maîtres-nageurs sauveteurs.
  • Se tenir toujours à distance d’un bras pour pouvoir rattraper l’enfant.
  • Évitez de prendre des bouées, des matelas gonflables, des brassards, car s’il y a du vent ils seront emmenés par le courant.  

Surveillance

Comme lorsque vous êtes à la piscine, ou proche d’un point d’eau, vous ne devez pas laisser votre enfant sans surveillance. Il faut toujours être près de lui pour éviter tout risque de noyade. Exit les livres, le téléphone, la tablette sur la plage lorsque vous êtes avec vos enfants. Il faut constamment qu’il y ait un adulte référent et responsable, chargé de s’occuper et d’accompagner les enfants.

Si l’enfant a peur

Un enfant qui découvre la mer, l’océan pour la première fois peut être intimidé voire apeuré. Sandie Nahoum a quelques astuces pour l’aider à surmonter son appréhension :

 « Vous pouvez mettre en place des jeux avec votre enfant. Par exemple en lui apprenant à cracher de l’eau, à faire la fontaine. Ou encore en jouant avec lui avec une pelle et un seau. Il suffit de petits jeux basiques pour les rassurer et éviter qu’ils aient peur de l’eau. »

Les maîtres-nageurs

Que ce soit près d’un lac, sur une plage, il faut toujours se rendre sur une zone de baignade surveillée. Et si vous doutez de la météo, de la puissance des vagues, de la température de l’eau, allez voir les maîtres-nageurs sauveteurs qui sont sur place, comme l’incite Sandie Nahoum :

 « Il ne faut pas que les gens hésitent à aller voir les professionnels de sécurité qui sont sur la plage ou au bord du lac et leurs demandent des informations. Nous sommes là pour ça, pour informer les gens sur les conditions de baignade et sur ce qu’il est possible ou non de faire. »

En cas de danger

Sur certaines plages, il existe des baïnes, des sortes de mares naturelles qui, une fois recouverte d’eau, peuvent s’avérer très dangereuses , avec de forts courants. Si vous vous retrouvez bloqué dans une baïne, ou pris dans un courant alors que vous vous baignez avec un enfant, l’experte vous explique la marche à suivre :

« Il ne faut surtout pas paniquer. Le principe de la baïne c’est qu’à un moment, elle va vous ramener sur la plage. Mais cela peut être long, et durer 45 minutes voire 1 heure. Il faut donc rester calme, faire des petits jeux avec les enfants et essayer, avec un bras, d’alerter les gens sur la plage. Je sais que c’est très long quand on a peur soi-même, que l’on n’a plus pieds, que l’on est pris dans le courant, mais il faut absolument que l’adulte ne panique pas pour que l’enfant ne panique pas car là il risque de boire la tasse. Il ne faut ensuite surtout pas nager à contre-courant ou s’épuiser. Il faut se laisser porter, flotter. » 

Quelques rappels utiles pour les adultes

Le syndicat national des maîtres-nageurs sauveteurs a édité un document, "Les 9 règles d'or en milieu naturel", afin de rappeler à tous les règles élémentaires pour se baigner en toute sécurité, notamment à la mer :

  • Se baigner aux horaires de surveillance, dans les zones de baignades, et respectez les consignes de sécurité.
  • Lorsqu'un enfant se baigne, soyez toujours à une distance d'un bras de lui, pour l'aider à se redresser en cas de perte d'équilibre.
  • Ne quittez jamais des yeux vos enfants.
  • Ne faites aucune confiance aux matériels gonflables : les risques sont la crevaison, le basculement de l'enfant, la prise dans les courants...
  • Ne prenez ni drogue ni alcool, cela diminue la vigilance, entraine une mauvaise coordination, une diminution des facultés physiques.
  • Ne nagez jamais seul, nagez à 2.
  • Évitez les défis en vous éloignant trop.
  • Si vous êtes pris dans un courant : restez calme, essayez d'appeler à l'aide, n'essayez pas de nager à contre-courant, laissez-vous flotter.
  • N'essayez pas de secourir vous même quelqu'un si vous n'en avez pas les capacités : prévenez les secours.
Elia Dahan