france.tv

La contraception devient gratuite pour les moins de 15 ans

1 min de lecture
Publié le 02.09.2020 à 15h26 
(mis à jour le 17.09.2020 à 11h19)

Déjà remboursée pour les 15-18 ans, la contraception devient également gratuite pour les moins de 15 ans. 

Les mineures de moins de 15 ans n'auront maintenant plus à s'acquitter du ticket modérateur pour les consultations en vue d'une contraception : les frais liés à leur contraception sont maintenant pris en charge à 100% par l'Assurance maladie, depuis un décret publié jeudi dernier.

Cela concerne les consultations de médecins ou sages-femmes, les examens biologiques, les médicaments et les dispositifs contraceptifs, comme la pilule ou l'implant, par exemple.

Cette gratuité était, depuis 2013, réservée aux 15-18 ans, faisant baisser le taux de recours à l'IVG. En effet, en 2010, les 15-18 ans comptaient 10 IVG pour 1000 femmes. Ce taux a chuté à 6 IVG pour 1000 femmes en 2015, selon une étude de la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes et des Statistiques).

Le gouvernement justifie l'extension de la gratuité aux moins de 15 ans en indiquant que « chaque année, près de 1.000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France » et que « parmi ces grossesses, 770 se concluent par une IVG ».

La rédaction de La Maison des Maternelles